AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Business is business

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
I'm Mike Barlow

avatar


Messages : 248
Points RPG : 29
Date d'inscription : 10/08/2011
Age : 31
Localisation : Au Q ou chez moi
Emploi/loisirs du perso : Gérant du Night Club The Q



Le Parchemin
Pouvoir(s):
Race: Sorcier
Disponibilité RP: OPEN

MessageSujet: Business is business   Jeu 1 Sep - 9:30

-Non je t’assure, il faut que j’y aille, je vais être en retard à mon rendez-vous.


-Nan mais attend Mike. Tu peux au moins prendre cinq minutes pour valider les tenues.


Bon sang ! Elle ne voulait pas le laisser tranquille ! Marlène était la costumière de ses danseuses, et elle pouvait vite devenir envahissante. Généralement, Mike était du genre patient, mais la journée avait été longue !


-Ecoute Marlène, dit-il en enfilant son blouson, je n’ai vraiment pas le temps. Je verrai ça demain, je te le promets.


-Pfff, forcément, les danseuses passent après la déco ou la musique !


*Ne t’énerve pas, reste calme*

Marlène avait vraiment un sale caractère, mais elle était vraiment douée dans son métier. D’ailleurs, il ne comprenait pas pourquoi elle voulait avoir son avis à chaque fois puisqu’il n’avait rien à redire !
Il prit son agenda, le fourra dans son sac à dos, prit son casque et ses gants et quitta son bureau, Marlène sur ses talons.


- Et demain, c’est mon jour de congés !


-Et bien, je verrai ça plus tard alors. Et je te signale que mon rendez-vous en question concerne les danseuses, alors ne me dit pas qu’elles passent en dernier. Sur ce, bonne soirée.

Il descendit dans les cuisines, et sortit par la porte de derrière. Il croisa un des barmen qui faisait l’inventaire des boissons et lui précisa qu’il serait de retour vers minuit.
Puis il mit son casque, enfourcha sa moto, et s’engagea sur la voie. Enfin seul ! Non mais quelle journée ! Tout était partit de travers. Un livreur s’était trompé dans une commande de boissons, l’installation de la cascade s’avérait plus problématique que prévu, et un élément du décor s’était fracassé. Dire que la soirée « Caraïbes » était dans deux semaines ! Mike espérait que son rendez-vous se passerait au moins correctement. Quoiqu’il était mal parti, vu son retard !

Heureusement qu’il était venu en moto ! Il pouvait ainsi zigzaguer entre les voitures, et prendre des raccourcis. Il passa quelques feux qui étaient bien mûrs, mais qu’importe. Il ne désirait pas arriver en retard. Il détestait lorsque quelqu’un arrivait en retard à son rendez-vous alors il évitait si possible la situation inverse. Vivement qu’il puisse se poser chez lui, avec sa femme et sa fille !

D’ailleurs, c’était sous le conseil de sa femme que Mike avait prit rendez-vous avec Elise Miles. D’après Ivy, elle était une excellente coiffeuse, et toujours souriante de surcroît. Mike avait hésité au départ, car il demandait un certain niveau de coiffure. Mais d’après son épouse, Elise en était tout à fait capable. Il décida donc tout de même de la rencontrer, pour au moins jauger la personne.

Le rendez-vous avait été convenu à 19h au Timmy Nolan’s, un pub Irlandais. Il arriva enfin avec quinze minutes de retard. Il maudit Marlène, tout en plaçant l’antivol de sa moto puis ôta son casque.

Ivy lui avait fait une description physique de sa coiffeuse, et il espérait pouvoir la reconnaître grâce à ces minces informations. Quinn en avait profité pour ajouter qu’elle avait de très longs et très beaux cheveux, ce qui l’avait fait bien rire.
Il entra, tout en ôtant ses gants, et passa du regard les personnes présentes. Il ne pouvait se tromper, elle était la seule personne à être assise seule à une table. Il s’approcha et une fois suffisamment près, se présenta.


-Bonsoir. Elise Miles? Mike Barlow. Je suis vraiment navré de vous avoir fait attendre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
I'm Elise C. Miles

avatar

Admin
I'm in love but I'm afraid

Messages : 1074
Points RPG : 75
Date d'inscription : 14/04/2011
Age : 31
Localisation : Los Angeles
Emploi/loisirs du perso : Coiffeuse-Visagiste



Le Parchemin
Pouvoir(s):
Race: Sorcier
Disponibilité RP: OPEN

MessageSujet: Re: Business is business   Dim 4 Sep - 3:56




Mike, Elise
Business is business


Ce jour-là, Elise avait une tonne de choses de prévues. Elle ne travaillait pas au salon mais elle n'en était pas pour le moins débordée. C'est ça quand on est une femme moderne ! Enfin, surtout une femme comme Elise qui a du mal à s'arrêter. Elle est toujours à cent à l'heure et il est même parfois difficile de la suivre. Et ce phénomène empire quand elle est stressée ; chose qui est clairement le cas en ce moment. Il y a quand même son mariage qui se prévoit et elle ne se sent finalement toujours pas prête pour cet évènement si terrifiant.
Qu'est ce qui pouvait lui faire peur à ce point ?! Après tout, elle était totalement certaine de ses sentiments pour Zac tout comme elle était sûre de vouloir faire sa vie avec lui alors ... qu'est ce qui la bloquait ? C'était un mystère auquel elle aimerait trouver une solution, une échappatoire. Elle ne voulait pas risquer de briser son couple pour des broutilles pareilles.

Bref ... elle n'avait même pas le temps de penser à ça, elle avait trop à faire. Déjà, elle devait trouver une nouvelle employée pour le salon et pour ça, elle avait des entretiens d'embauche à faire passer. Elle en vit des vertes et des pas mures mais certaines candidates retinrent tout de même son attention. En fait, ce n'était pas une employée à part entière qu'elle voulait mais une apprentie à former. Les coûts pour son entreprise seraient nettement moins élevés et elle retrouverait le plaisir de transmettre son savoir même si, parfois, cela pouvait s'avérer désastreux selon la candidate. En tout cas, cette occupation lui prit toute la matinée et quand vint l'heure de partir pour rentrer chez elle et se faire à manger, elle ne résista pas à l'appel de son estomac pour un bon fastfood. Elle hésita à prendre au drive mais elle n'avait pas envie d'être seule chez elle, elle savait que Zac ne rentrerait pas et ça, ça la déprimait un peu. Elle s'installa donc à une banquette dans un coin où elle pouvait voir à peu près tout le restaurant. Oui, elle aimait observer les gens autour d'elle mais cela n'avait rien d'un défaut après tout... Si ?

Son double burger, sa grande frite et son Coca avalés, elle commença à se diriger vers la sortie avant de se stopper net. En fait, elle avait encore un petit creux. Elle se dirigea donc à nouveau vers les caisse et commanda un muffin chocolat noisette et un grand café. Ça l'aiderait à tenir tout l'après-midi et peut-être une partie de la soirée.

Quand enfin elle quitta l'endroit, elle se rendit à un rendez-vous où elle arriva en avance malgré le fait qu'elle ait pris son temps pour manger. Oui elle avait beaucoup de choses à faire mais étrangement, les choses ne s'enchainaient pas à merveille. Malheureusement pour elle d'ailleurs. Cela dit, tout le monde ne pouvait pas se plier à l'emploi du temps de madame.
Ce rendez-vous là était avec un architecte d'intérieur dans l'optique de refaire la décoration du salon de coiffure d'Elise. Elle trouvait qu'il commençait à être passé de mode. Cela faisait quatre ans qu'il était ainsi ; peut-être était-il temps de se renouveler un peu. Elle venait donc voir les idées de cet architecte ainsi que ce que cela lui couterait si elle venait à faire appel à ses services. A savoir que déjà, elle dépensait 150 dollars juste pour voir ses idées - et bien oui, il fait payer le fait de travailler sur les plans !
L'entrevue dura près de deux heures durant lesquelles les idées échangées étaient plus ou moins bonnes. Elise décida finalement de garder le tout de côté afin d'en parler avec ses employés et son époux avant de faire quoi que ce soit. Cela dit, une idée de décoration plaisant à la propriétaire et à l'entrepreneur avait été trouvée et validée mais le montant des travaux s'élèverait tout de même à plus de 4000 dollars, ce qui est loin d'être une somme négligeable.

Elle avait à présent un peu de temps pour elle. Enfin ... "pour elle" ; elle devait tout de même aller faire les courses de la semaine pour elle et Zac. Si elle avait vraiment eu ce temps pour elle, elle serait aller se faire faire un soin chez l'esthéticienne. Elle rêvait d'un soin relaxant pour le visage et d'un bon massage mais là ... c'était clairement hors de question.
Elle passa un peu plus d'une heure au supermarché à trouver tout ce dont elle avait besoin. Cela l'avait fatigué mais la journée n'était pas terminée. En bonne patronne, elle fit un saut rapide au salon pour s'assurer que tout allait bien. Il était rare que les filles soient seule et elle préférait donc leur montrer qu'elle était présente tout de même si quelque chose n'allait pas. Là ... rien à signaler, c'était parfait. Il était déjà 17h30...

Après le salon, Elise alla chez elle pour y déposer les courses, prendre un bain et se changer. Elle avait l'impression d'oublier quelque chose mais impossible de savoir quoi. Elle préféra donc se détendre sans y penser. A présent vêtue d'une robe longue noire à la fois classe et détendue, elle alla à la cuisine. Son oubli serait sans doute indiqué sur la porte du frigo. Et là ... elle écarquilla les yeux. Breena et Glenn ainsi que leurs enfants ayant des empêchements, ils lui avaient demander d'aller chercher Noah à l'école ce jour là... Il était à présent 18h35. Soit il y était encore soit il était rentré seul mais dans les deux cas, ce n'était pas bon pour Liz' ! Comment avait-elle pu l'oublier ? C'était son neveu après tout ! Elle poussa un profond soupire et partit en courant, attrapant sac à main et clés de la voiture. Bien sûr, à dix ans, Noah n'avait pas de téléphone portable et Liz ne connaissait pas le numéro de téléphone de son école. Aucun moyen de savoir si elle se déplaçait pour rien ou non. Elle verrait sur place.

Arrivée devant l'école, elle ne vit personne mais il y avait de la lumière à l'intérieur d'une des salles. Elle s'y dirigea donc et frappa à la porte fermée à clé. L'enseignante ouvrit, visiblement passablement énervée. Elise afficha son plus beau sourire mais celui-ci aurait été bien plus efficace si elle avait eu un homme face à elle.

« Bonjour, je suis la tante de Noah. Je ... je suis désolée, j'ai complètement oublié de venir le chercher. » Elle se sentait honteuse et se savait en train de rougir mais que pouvait-elle dire de plus ? En plus, elle était pressée, un autre rendez-vous l'attendant pour la soirée...

Bien entendu, elle reçu un savon de la part de l'enseignante. Elle avait beau lui dire qu'il était rare qu'elle ait à s'occuper du garçon, l'autre ne voulait rien entendre. Et bien tant pis. Elle ramena Noah chez lui, le confiant à sa nourrice. La belle se demanda d'ailleurs pourquoi ce n'était pas elle qui avait dû aller le chercher mais bref !
Elle repartit en quatrième vitesse direction Toluca Lake ou elle allait très certainement être attendue. Il était 18h55 et elle devait y être pour 19h. Autant dire qu'elle ne respecta pas les limitations de vitesse. Elle arriva vers 19h12 et alla s'asseoir directement à une table, commanda rapidement une boisson pour se désaltérer de ce parcours pittoresque. Elle n'avait même pas pris le temps de voir si son rendez-vous était arrivé ; ce qui était une erreur mais alors qu'elle commençait à faire un tour d'horizon, un homme se présenta à elle, visiblement encore plus en retard qu'elle ne l'était. Alors ça, c'était bien sa chance ! Maintenant, restait à voir quelle carte elle allait jouer.
Elle tendit la main vers lui tout en souriant :

« Elise en effet ! Enchantée Mike. » Il était peut-être en retard mais très charmant, c'était déjà ça. « Je ne vous en veux absolument pas pour le retard. »

Elle ponctua sa phrase d'un clin d'oeil. Oui, elle aurait tout de même été bien mal avisée de dire autre chose. Même si lui faire croire qu'elle attendait depuis longtemps aurait pu être marrant.

« Je peux vous proposer quelque chose à boire ? »

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://charmedschaos-v2.forumpro.fr/
I'm Mike Barlow

avatar


Messages : 248
Points RPG : 29
Date d'inscription : 10/08/2011
Age : 31
Localisation : Au Q ou chez moi
Emploi/loisirs du perso : Gérant du Night Club The Q



Le Parchemin
Pouvoir(s):
Race: Sorcier
Disponibilité RP: OPEN

MessageSujet: Re: Business is business   Mer 7 Sep - 6:37

Mike avait eu de la chance sur ce coup ! Soit il était tombé sur une femme extrêmement patiente et gentille, soit elle venait d’arriver. Quoiqu’il en soit, elle n’était pas en colère après lui, ce qui était une bonne chose ! L’entrevue commençait bien ! De surcroît, non seulement elle était jolie, mais en plus elle était courtoise. Bref… charmante. Elle lui plaisait déjà ! Il ôta son blouson noir et le posa sur le dossier de sa chaise, tout en souriant.

-N’est-ce pas plutôt à moi de vous offrir un verre ? Après tout, c’est moi qui ai demandé à vous rencontrer.


Il n’y avait là aucune forme de machisme, ni de tradition. Il n’avait rien contre les femmes qui offraient un verre. Il fallait vivre avec son temps ! Les femmes étaient beaucoup plus indépendantes qu’à une certaine époque, même si elles appréciaient toujours autant la galanterie. Mais il jugeait bon tout de même de lui en payer un. Même si cela ne semblait pas la déranger, il était tout de même en retard. Il fallait bien qu’il se rachète. Et puis le verre qui était devant elle était bientôt terminé. Il ne savait d’ailleurs quoi en penser…Etait-elle si patiente que ça ? Dans ce cas, serait-il tombé sur une perle ? Ou peut-être avait-elle simplement un sacrée descente.


-Vous voulez la même chose ?


Elle lui donna la réponse tandis qu’il prenait son portefeuille dans la poche de son blouson.


-Je reviens tout de suite, dit-il en souriant.
Il se dirigea vers le bar-cela lui semblait plus rapide que d’attendre un serveur- et commanda une bière et la boisson de la demoiselle. Il revint rapidement, et posa le verre devant Elise.


-Et voilà pour vous.

Il vint s’assoir en face d’elle, content d’être enfin posé.


-Ahlala…C’est une sacrée galère quand même pour circuler à cette heure ! Mais bon, nous sommes tout les deux là et c’est ce qui compte. A la vôtre ! dit-il en levant son verre pour trinquer.

Il avait tellement soif qu’il vida le tiers de son verre.


-Au fait, vous avez le bonjour de ma femme Ivy, et de ma fille Queen ! Je crois qu’elle est vraiment fan de vos cheveux. Pour vous décrire elle m’a dit, je cite : « elle a de trèèèèèès longs et trèèèèèès beaux cheveux ! ». Je me demande même si elle ne serait pas un peu jalouse. Ceci dit, elle n’a pas vraiment tord !


Il but une gorgée et reprit.


-D’ailleurs, c’est grâce à Ivy si nous nous rencontrons aujourd’hui.


Mike n’avait jamais mit les pieds dans son salon. Il n’en avait pas besoin puisque généralement lorsqu’ Ivy y allait, elle amenait leur fille. C’était leur plaisir à elles. Sa fille adorait qu’on la coiffe, qu’on lui caresse les cheveux. Elle restait sur les genoux de sa mère, à regarder les dessins animés, tandis qu’elle la coiffait. Et elle ne bronchait pas, enfin quasiment pas. Mike aussi aimait caresser ses cheveux lorsqu’elle s’endormait. Ils étaient si doux.


-J’ai entendu dire que votre salon ne marchait pas trop mal. Il a bonne réputation ! Cela fait combien de temps qu’il est ouvert ? C’est votre premier salon ?


Il s’était tout de même un peu renseigné sur son salon de coiffure. Il adorait sa femme mais il avait du en entendre davantage, d’autres personnes. Mais d’après ce qu’il avait récolté, ce n’était que du positif : accueil chaleureux, bonne ambiance, efficacité, professionnel…

Il espérait qu’elle n’était pas trop pressée. Mike préférait mettre les gens à l’aise, et puis il aimait aussi les rencontres. Il était là bien sûr pour lui proposer un job, mais cela signifiait-il pour autant qu’il devait en venir directement à ce sujet ? Non. Et en apprendre un peu plus sur elle, sur sa profession lui permettrait de se faire un point de vue. Il n’avait pas vu de CV puisqu’il avait fait confiance à sa femme. D’ailleurs, Elise ne savait pas grand-chose de la proposition qu’il comptait lui faire. Au téléphone, il s’était présenté comme gérant de la discothèque The Q, époux d’Ivy, et qu’il avait une proposition d’emploi à lui faire. Il espérait qu’elle soit venue avec quelques photos de ses coiffures, et/ou d’un CV.

De toute façon, si elle était pressée, il en serait vite informé !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
I'm Elise C. Miles

avatar

Admin
I'm in love but I'm afraid

Messages : 1074
Points RPG : 75
Date d'inscription : 14/04/2011
Age : 31
Localisation : Los Angeles
Emploi/loisirs du perso : Coiffeuse-Visagiste



Le Parchemin
Pouvoir(s):
Race: Sorcier
Disponibilité RP: OPEN

MessageSujet: Re: Business is business   Dim 18 Sep - 5:59

L'homme se montrait galant, malgré son retard ; voilà une chose qui plaisait à Elise même si, pour une future éventuelle alliance professionnelle, cela n'avait pas grande importance. Cela dit, si l'entente était bonne, ce ne serait que mieux car Liz est le genre de personne à aimer travailler dans une bonne ambiance. Elle aime parler et rigoler alors si elle ne s'entend pas avec celui qui l'emploie, c'est tout de même dommage. Cependant, elle ne pouvait pas non plus juger cet homme sur ces seuls mots, ni même se faire une idée sur leur future relation. Elle répondit tout de même assez rapidement malgré le fait qu'elle ait eu l'impression d'être restée de longues minutes dans ses pensées.

« Vu ce qui nous attend au cours de cette soirée, je pense que nous aurons le temps de nous en offrir un mutuellement ! Mais c'est comme vous préférez ... »

Mais malgré ses paroles, il semblait décidé à être celui qui offrait ce "premier" verre. Et bien soit ! Ils n'allaient pas commencer à se disputer pour savoir qui sortirait le porte-feuille ! Elle lui sourit donc de façon aimable et répondit :

« Hmm, non, je préférerais un Mojito s'il vous plait. »

Oui parce que sa boisson désaltérante était sans alcool et maintenant, elle préférait un peu de fantaisie. Cela dit, elle restait sobre, c'était tout de même un rendez-vous d'affaire. Il fallait qu'elle sache ce qu'elle disait jusqu'au bout de la soirée.
Elle observa le jeune homme alors qu'il se dirigeait vers le bar. Elle ne jugeait pas les gens mais aimait se faire une idée sur eux. Il avait l'air d'être quelqu'un de bien et de sérieux et travailler avec lui serait sans doute agréable. Cependant, elle trouvait un peu étrange que le rendez-vous n'ait pas lieu dans le club de Mike vu que, d'après la femme de celui-ci, c'était le lieu concerné par l'entretient. Il avait sans doute ses raisons...

« Merci. » dit-elle simplement quand il revint et lui donna son verre. En souriant, elle trinqua et répondit : « Il est vrai que ce n'est pas évident. J'ai d'ailleurs cru que vous seriez là bien avant moi ! Je suis pourtant en général en avance pour mes rendez-vous. »

Elle avouait avoir été en retard aussi. Elle verrait bien comment il réagirait face à ce petit aveux bien que ce ne soit pas un drame tout de même.

« A la votre donc ! »

Elise fut surprise de le voir boire autant en une seule fois. Elle avait faire de même voilà une quinzaine de minutes mais avec un jus de fruits ! Elle ne fit cela dit aucune réflexion, il devait avoir soif voilà tout ...
Quand Mike parla de sa femme et de sa fille, cela fit sourire notre coiffeuse. C'était grâce à Ivy si Liz avait cet entretient, elle s'en était doutée en entendant le nom de famille de Mike la première fois.

« Queen est une demoiselle adorable. Et je crois comme vous ! Elle doit être un peu jalouse !! » Elle rigola réellement avant d'ajouter : « Merci du compliment en tout cas. C'est tout de même un atout non négligeable pour une coiffeuse !! Et concernant Queen, croyez ben que je fais mon possible pour qu'elle aussi ait des cheveux magnifiques ! »

Non, le mot "magnifique" n'avait pas été utilisé mais se mettre en valeur n'a jamais fait de mal à personne !

« Oui je me suis doutée ! D'ailleurs, comment va-t-elle ? »

Elle n'avait pas vu Ivy depuis environ trois semaines, date de son dernier rendez-vous au salon. Elles n'étaient pas de grandes amies mais prendre des nouvelles peut être apprécié.
Mike commença alors à parler de choses sérieuses en abordant le sujet du salon de coiffure. Voilà qui devenait intéressant. Elle but quelques gorgées de son cocktail en écoutant et répondit alors :

« Oui il marche plutôt bien en effet... Des travaux pour l'améliorer sont même envisagés. Cela fait quelques années maintenant qu'il est ouvert. J'avoue n'avoir jamais vraiment compté. Oui, c'est le premier salon dont je suis propriétaire mais j'ai travaillé pour des patrons avant ça. Autant le dire, je préfère ma situation actuelle. »

Et de loin même mais ça, elle n'allait pas trop insister dessus. Après tout, si elle travaillait pour lui, il serait l'équivalent d'un patron en quelques sortes... Même si la belle préférait le voir comme un associé. Enfin, pour le moment, elle ignorait encore tout de la proposition alors rien n'était fait. Il se pouvait en effet qu'elle ne soit pas intéressée. Tout était possible... Désormais, elle attendait la suite, brûlant d'en savoir plus. Bien sûr, elle se doutait qu'il voudrait voir son travail mais elle attendrait qu'il le demande. Sortir des coiffures comme ça, de but en blanc, ne rimait à rien.

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://charmedschaos-v2.forumpro.fr/
I'm Mike Barlow

avatar


Messages : 248
Points RPG : 29
Date d'inscription : 10/08/2011
Age : 31
Localisation : Au Q ou chez moi
Emploi/loisirs du perso : Gérant du Night Club The Q



Le Parchemin
Pouvoir(s):
Race: Sorcier
Disponibilité RP: OPEN

MessageSujet: Re: Business is business   Ven 28 Oct - 21:41

Elise était vraiment charmante. Humainement, ce devait être quelqu'un de bien. Rien que dans sa façon d'être, Mike voyait qu'elle avait les bons côtés de la commerciale : souriante, avenante, aimable. Demander des nouvelles de sa femme était poli en soit et Mike n'hésita pas à répondre que tout allait bien de son côté. Cela n'était pas forcément vrai mais il n'allait pas rentrer dans les détails de leur vie puisque cela ne la regardait pas. Et cela n'était pas à le propos du moment.
Mike avait cerné la « façade » de la coiffeuse. Notre businessman souhaitait maintenant creuser un peu plus pour la connaître vraiment.
Restait à voir aussi son talent. Était-elle vraiment celle qu'il recherchait ?


-Hé bien j'espère que cela continuera ainsi ! Mais à priori vous n'avez pas vraiment de soucis à vous faire en ce moment.

Son salon marchait bien, et cela faisait plusieurs années qu'elle en était propriétaire. Cela signifiait donc une nouvelle chose : elle était une bonne gérante. Ce n'était pas le tout d'avoir un bon accueil, et un beau sourire, il fallait aussi savoir prendre les bons choix, et mener son commerce rigoureusement pour éviter que le tout ne s'écroule. L'argent était un des domaines les plus compliquer à gérer, c'est pourquoi Mike travaillait avec un comptable. Il ne pouvait se permettre la moindre erreur sur ce point car cela engendrerai nombre de difficultés, et de problèmes.

-Et je comprends parfaitement votre point de vue sur le fait d'être « patron » à son tour et d'avoir son propre commerce. Avant d'être gérant du « Q », j'ai évidemment travaillé dans d'autres night club et ce n'était pas tous les jours évident de travailler sous les ordres d'un imbécile, pour être poli. Mais je sais au moins comment ne pas me comporter avec mes salariés si je ne veux pas de mutinerie ! dit-il en souriant.
A ce propos, vous avez combien de salariés dans votre salon ? Peut-être travaillez-vous aussi avec des stagiaires ?

Mike bu quelques gorgées tout en l'écoutant. Il se demanda alors si elle faisait aussi coiffure pour hommes. Si c'était le cas, il ne se faisait pas de soucis pour sa clientèle masculine ! Elise était une personne attirante, et très jolie.

-Avez vous déjà travaillez pour des événements quelconques ? Autres que mariages j'entends. Peut-être avez-vous amenez un cv ou un book ?

Mike termina son verre et il désirait déjà en commander un autre. Mais il se ravisa car Elise n'en était pas au même point. Si elle n'avait pas ramené ces documents, cela faisait un mauvais point pour elle. Comment se rendre compte de son travail si elle ne ramenait pas quelques photos ? Et il souhaitait aussi voir son cv, tout comme toute autre personne souhaitant embaucher quelqu'un.
Elise était peut-être une bonne coiffeuse, voir excellente, cela ne prouvait en rien son côté artistique. Combien de coiffeurs s'en tenait à la facilité, en s'appuyant sur les catalogues de coiffure. Mike recherchait plus que cela. Il fallait qu'elle ait impérativement un côté artistique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
I'm Elise C. Miles

avatar

Admin
I'm in love but I'm afraid

Messages : 1074
Points RPG : 75
Date d'inscription : 14/04/2011
Age : 31
Localisation : Los Angeles
Emploi/loisirs du perso : Coiffeuse-Visagiste



Le Parchemin
Pouvoir(s):
Race: Sorcier
Disponibilité RP: OPEN

MessageSujet: Re: Business is business   Mer 28 Déc - 6:04

Notre coiffeuse sourit aux paroles de Mike. Elle aussi espérait que ça dure encore longtemps ; elle n'avait pas mis autant d'énergie dans ce salon pour tout laisser tomber ou pour ne pas s'en occuper comme il se doit alors s'il se mettait à sombrer malgré le temps qu'elle y consacrait, elle ne comprendrait pas. Mais pour le moment, elle n'avait effectivement pas à se soucier de cela. Les affaires étaient très bonnes et tout allait pour le mieux. Comme toujours, elle ne laissait pas ses sentiments personnels empiéter sur le travail et c'était d'ailleurs une très bonne chose car ça évitait que ses doutes concernant son futur mariage ne la troublent plus que de raison et que quelqu'un ayant de demandé une couleur rousse se retrouve décoloré !

Elle but une nouvelle gorgée de son cocktail qui certes était bon mais pas assez frais à son gout. Oui, la demoiselle était exigeante ! Et alors ? En plus, elle était quasi certaine que la personne en face d'elle ferait ce cocktail bien mieux que ce qu'on lui avait apporté mais elle n'allait quand même pas lui demander de passer derrière le bar. Déjà qu'ils étaient en rendez-vous d'affaire, ce n'était pas en plus pour lui rajouter du travail. En plus ... la personne à tester entre les deux, ce n'était pas Mike mais bel et bien Elise ! Elle se contenta donc de ce qu'elle avait entre les mains, en buvant finalement une nouvelle gorgée.

Liz fut rassurée en entendant le discours de Mike concernant les patrons, elle se sentait comprise et ça, ça lui faisait plaisir. Chacun dans leur domaine, ils avaient visiblement une expérience assez similaire et c'était un point positif car leur comportement l'un envers l'autre s'en ressentirait sûrement. Elise savait qu'il n'agirait pas avec elle comme un tyran et c'était une chose qui serait apprécié. Cela dit, restait encore à savoir la quantité de travail qu'il comptait lui confier car si elle faisait ça, c'était un extra en plus de son travail et il ne fallait donc pas que ça empiète trop sur sa vie personnelle et privée.
Elle attendit qu'il ait fini son monologue pour lui répondre toujours aussi sérieusement :

« J'ai trois salariés fixes. Quand j'en ai besoin, je fais appel à des intérimaires car il y a des périodes où on ne peut pas gérer ; comme noël, jour de l'an ou les périodes de mariages mais dans ces cas-là, j'essaye d'avoir toujours les mêmes personnes ou alors des personnes qui sortent d'une école dont je connais le travail et qui a, en général, de très bonnes références. Pour les stagiaires, j'en ai une actuellement ; elle s'occupe surtout des shampoings et elle observe pour le moment. Quand elle se sentira prête, on la lancera sur des perruques et ensuite seulement elle pourra s'essayer à des coupes simples sur les clients. » Elle fit une pause, prenant une nouvelle gorgée de son Mojito qui descendait doucement mais sûrement. « Je ne vois pas pourquoi je refuserais des stagiaires. C'est la meilleure façon d'apprendre le métier que de baigner dedans. Si on ne m'avait pas donner cette chance, je n'en serais certainement pas là aujourd'hui. »

On avait visiblement affaire à deux bons bavards ! La soirée promettait d'être longue mais intéressante ; c'était du moins ce que ressentait Liz à cet instant précis. Parler de son métier, sa passion, était une chose qu'elle pourrait faire pendant des heures même si, bien sûr, il y avait des aspects qu'elle aimait moins que d'autres. Par exemple, elle n'était pas fan de tout ce qui touchait à la comptabilité et la gestion du commerce mais elle savait que pour faire tourner sa boutique, elle se devait de passer par là ; elle le faisait donc le plus sérieusement possible et tout se passait bien, jamais elle n'avait eu à constater une irrégularité dans les comptes.

Quand Mike entra dans le vif du sujet, Elise ne put s'empêcher de sourire. Les choses sérieuses allaient commencer et il était clairement temps pour elle de se montrer à la hauteur si elle voulait décrocher ce contrat. Elle n'était pas spécialement dans le besoin d'un point de vue financier mais si ses créations montaient sur scène, son nom serait forcément prononcé à un moment ou un autre et cela ferait qu'au bout d'un moment, selon le succès de la chose, elle serait reconnue encore plus que ce n'est déjà le cas.
Une chose qui n'était clairement pas négligeable.

« Ho oui j'ai fait autre chose que des mariages ! J'ai participer à des concours du métier où j'ai souvent été assez bien placée. Malheureusement rarement sur les podiums car comme dans beaucoup de milieux, il y a une forme de favoritisme et ce sont les coiffeurs qui travaillent pour les couturiers de mode qui sont récompensés. Mais sinon, j'ai fait beaucoup de conventions sur le Japon. Vous voyez ce que sont les cosplay ? Ces personnes qui reproduisent leurs héros de Manga ? Et bien j'en ai coiffé plusieurs et autant vous le dire, faire tenir ce genre de coiffure n'est pas toujours le plus aisé ! J'avais aussi été recrutée pour les coiffures sur une série télé mais seuls trois épisodes de celles-ci ont été diffusé car elle a fait un flop et du coup le budget ne suivait pas... Ce sera pour la prochaine fois ! » Elle esquissa un sourire. Oui, ce n'était pas très glorieux le coup de la série qui n'a pas marché mais pour elle, c'était important car on l'avait quand même choisit pour mettre en forme ce qui passerait à l'écran devant des milliers de personnes. Cherchant dans ses affaires, elle sortit une pochette cartonnée de couleur violette qu'elle posa devant son interlocuteur. « Voilà une partie de mon book mais je suis désolée, j'ai oublié mon CV. Je suis partie un peu précipitamment. Si vraiment vous le voulez, je vous le ramènerais prochainement »

Oui, une partie seulement de son book était là et pourtant, il y avait une belle épaisseur dans la pochette. A voir si Mike serait convaincu avec tout ça ou non !

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://charmedschaos-v2.forumpro.fr/
I'm Mike Barlow

avatar


Messages : 248
Points RPG : 29
Date d'inscription : 10/08/2011
Age : 31
Localisation : Au Q ou chez moi
Emploi/loisirs du perso : Gérant du Night Club The Q



Le Parchemin
Pouvoir(s):
Race: Sorcier
Disponibilité RP: OPEN

MessageSujet: Re: Business is business   Jeu 19 Jan - 22:09

Mike passait vraiment un bon moment en compagnie d'Elise. Elle semblait véritablement professionnelle et en prime, elle était sympathique ! Il appréciait aussi son point de vue concernant les stagiaires. Tous les employeurs ne les voyaient pas de cet œil ! Pour certains, un stagiaire était bon pour les tâches ingrates, pour se taire et faire ce qu'on lui demandait. Évidemment, Elise n'allait pas prôner ouvertement cela, cela aurait gâché ses chances avec Mike. Cependant, il savait pertinemment qu'elle n'enjolivait pas les choses, mais qu'elle était sincère.
Lui aussi avait déjà eu des stagiaires, et il s'assurait que tout se passait correctement que ce soit du côté stagiaire, ou du côté employés. Tous les stages ne s'étaient, hélas, pas passé aussi bien qu'il l'avait souhaité. Certains stagiaires étaient loin d'être à la hauteur aussi !

Mais ce qui l'intéressait vraiment ne tarda pas à venir. Elle lui expliqua ses différentes expériences, autres qu'un salon de coiffure. Il ne doutait pas que le milieu des coiffeurs n'étaient pas évident lorsqu'on souhaitait réellement se faire connaître. Ce domaine appartenait aussi à la mode, et il savait, par relations, que c'était un milieu dur et hypocrite. Et tout le monde n'était pas forcément à l'aise avec ça.

Il fut interloqué lorsqu'elle lui parla des cosplay, et du Japon. Voilà, qui était intéressant ! Elle était au moins ouverte aux styles de coiffure autres qu'européennes, et cela faisait un bon point ! Il n'avait jamais vu ce genre de personnes s'habillant comme leurs héros de mangas, mais il en avait déjà entendu parlé. Il aurait aimé en savoir plus, mais il souhaita ne pas lui couper la parole.
Cela l'intéressait tellement qu'il se fichait complètement qu'elle ait été coiffeuse pour une série.

Lorsqu'elle sortit une pochette, presque pleine à craquer, il se demanda si elle ne plaisantait pas quand elle lui précisa qu'il ne s'agissait que d 'une partie de son book !


-Hé bien ! Heureusement que ce n'est qu'une partie ! Dit-il en ouvrant la pochette.

Et ce n'est pas très grave pour le CV. On verra ça plus tard.


Pour le moment Mike se fichait pas mal de savoir si elle avait fait une école prestigieuse de coiffure, ou non. Il souhaitait vraiment connaître son côté artistique et seul le book pourrait le lui révéler, et non pas une feuille avec un parcours professionnel.
La première photo qu'il vit était justement une jeune fille Japonaise, toute souriante avec sa tenue et sa coiffure légèrement extravagante.
Mais le plus surprenant était les coiffures des hommes ! Totalement improbable et insolite !
Il n'y avait pas que des Japonais dans son book, il y avait aussi des femmes aussi belles les unes que les autres avec de superbes coiffures. Cependant, il s'arrêta plus longuement sur une photographie qu'il trouvait particulièrement belle. Il s'agissait d'une vieille dame en train de poser devant une fenêtre, le sourire doux et le regard bienveillant. Sa coiffure n'était pas forcément extraordinaire dans le sens artistique, mais elle collait parfaitement avec cette dame. Elle la mettait en valeur.

Il s'arrêta d'ailleurs sur cette photo. Il avait assez vu pour se faire une idée de son talent.


-Il est clair que vous avez beaucoup de talent Elise. Et je serai extrêmement chanceux si vous acceptez de travailler avec moi ! dit-il en refermant la pochette.

Et d'après ce que j'ai pu voir vous aimez les coiffures originales ! Et c'est ce que je recherche.
Vous avez l'air d'apprécier le style Japonais...Le style des Caraïbes vous intéresserait-il ?
Je vais organiser une soirée Caraïbes au Night Club, avec sable, cascade d'eau, bref la totale. Et il y aura aussi des danseuses qui devront être en parfaite harmonie avec le décor ! Je travaille déjà avec une costumière, et maquilleuse. Il ne me reste plus qu'une coiffeuse. Je sais que vous avez le talent pour. Maintenant reste à savoir si cela vous intéresse...


Il jeta un coup d'oeil à son verre et se souvint qu'il était vide. Il se leva alors,


-Je vous laisse réfléchir une minute. Je reviens.


Il se dirigea vers le comptoir et demanda la même chose pour lui, et un Brazilian pour la jeune femme. Le barman ne connaissait pas celui-ci, on ne pouvait l'en blâmer, ils étaient dans un Irish Pub. Ce n'était pas ici que l'on pouvait trouver les spécialistes des cocktails ! Du coup, il lui indiqua les ingrédients et la recette.

Il revint auprès d'Elise, qui avait récupéré sa pochette, et lui servit le cocktail à base de rhum, mangue et fruits de la passion.


-Je me suis permis de vous commander autre chose qu'un mojito. Néanmoins, je suis resté au rhum.


Il se rassoit et jeta un coup d'oeil à sa montre. Cela faisait plus d'une heure qu'ils discutaient ensemble. Il n'avait pas vu le temps passer. Mais il avait encore de la marge. De toute façon, il avait dit à Ivy de ne pas l'attendre pour le repas.


-Alors ? Les Caraïbes vous tentent ? Dit-il pour reprendre la conversation.

Il savait qu'ils en viendrait à parler des conditions, mais pour l'instant il fallait déjà savoir si elle était partante ! Pour une coiffeuse comme elle, c'était une sacrée occasion pour se faire connaître. Mais peut-être n'était-elle pas intéressée par ça.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
I'm Elise C. Miles

avatar

Admin
I'm in love but I'm afraid

Messages : 1074
Points RPG : 75
Date d'inscription : 14/04/2011
Age : 31
Localisation : Los Angeles
Emploi/loisirs du perso : Coiffeuse-Visagiste



Le Parchemin
Pouvoir(s):
Race: Sorcier
Disponibilité RP: OPEN

MessageSujet: Re: Business is business   Ven 3 Fév - 9:28

La jeune femme se sentit rougir aux paroles de Mike. Oui oui, il n'y avait là qu'une partie de son book, le reste tenait dans les deux autres pochettes qu'elle avait chez elle. Certes, ça pouvait paraitre beaucoup mais Elise n'était pas qu'une simple coiffeuse, elle était une créatrice... Il fallait aussi avouer qu'elle est une personne n'aimant pas jeter, elle avait donc gardé quasiment tous les clichés des coupes qu'elle avait créé ou réalisé - pas à sa boutique mais en concours bien sûr.

« Je suis quelqu'un qui garde beaucoup de choses ! » dit-elle alors avec un petit sourire malicieux.

Elle n'ajouta rien à ce propos ni à propos du CV. Ils verraient donc plus tard, point barre.
Elle attendit que Mike ouvre le book et quand il le fit enfin, elle ne quitta pas son visage des yeux, attentive à la moindre réaction pour voir si la réponse serait plutôt positive ou non. Quand elle ne l'aperçu plus tourner les pages, elle regarda sur quelle photo il s'était arrêté. Il était certain que ce cliché avait du potentiel non négligeable. Elle le laissa alors parlé sans le couper avant de pouvoir répondre à son tour :

« Merci du compliment mais vous savez, le talent de la photographe joue beaucoup aussi. J'ai travaillé avec une jeune femme plus que douée pour ce cliché. » Elle montra la photo d'un geste de la tête et ajouta : « C'était pour le compte d'un magazine assez connu de la région. »

Elle ne dévalorisait en rien son travail mais elle jugeait nécessaire de remettre les choses dans leur contexte. Oui, la coiffure était belle mais non, elle ne faisait pas tout...

« Effectivement, j'aime bien sortir un peu de l'ordinaire et du classique. Le monde est déjà si terne alors si je peux lui apporter un peu de gaité, ça ne peut être que bien. Du moins, c'est ce que je pense. Je ne me vois pas non plus en messie de la coiffure voulant révolutionner la vie des gens en leur offrant les cheveux de leurs rêves ! »

Ses paroles étaient un peu capillotractées mais après tout, pourquoi pas !
Après avoir entendu le thème proposé par le dirigeant du Q, Elise se mit à réfléchir. Elle avait été un peu surprise car autant le dire, elle ne savait pas trop comment étaient coiffées les femmes -ni même les hommes- dans les Caraïbes. Dans son esprit, la première chose qui lui était apparu, c'étaient les pirates voulant à tout prix faire fortune comme dans le célèbre film "Pirates des Caraïbes. Autant qu'elle se rappelle, elles avaient toutes les cheveux détachés et en bataille et il en était à peu près de même pour les hommes. Il lui fallait donc éclaircir ce point en premier lieu. Elle chercha donc comment tourner sa phrase pour qu'elle ne soit pas mal interprétée d'une part et pour qu'elle ne passe pas pour une inculte d'autre part. Portant son attention sur le regard de Mike, elle se lança donc :

« Le thème de votre soirée a l'air réellement intéressant et il ne me donne qu'une envie : voir ce que ça pourra donner mais je pense qu'il va falloir m'éclairer un peu. Je ne suis pas une spécialiste des Caraïbes et je ne vois pas vraiment comment sont coiffés les gens vivant là-bas donc si vous aviez des exemples pour éclairer ma lanterne, ce serait parfait. Sinon, je tenterais de me renseigner de mon côté pour voir de quoi il retourne... »

Elle pensait s'en être plutôt pas trop mal sortit. Disons qu'elle n'avait, à son avis, pas dit d'énormité. Maintenant, c'était Mike qui tenait le dé de sa chance entre ses mains, à savoir si les questions de la belle ne joueraient pas contre elle.
Il s'absenta un cours instant et revint avec des boissons. Elise espérait qu'il n'y ait pas d'alcool dans le cocktail ou alors un alcool léger parce qu'à force de boire de la sorte sans manger, elle finirait par ne plus pouvoir rentrer chez elle. Ils en étaient quand même au troisième verre !
Quand il prononça le mot Rhum, Liz sentit que ce serait peut-être le début de la fin pour elle même si pour le moment, elle se sentait encore bien et en totale possession de ses moyens. En règle générale, elle tient bien quatre ou cinq verres mais il ne faut pas en demander beaucoup plus si elle ne mange pas entre temps.

« Merci beaucoup pour ce verre et pour ce nouveau cocktail alors ! Je vais le gouter de ce pas. Par contre, il va falloir songer à commander un petit quelque chose à grignoter si vous voulez continuer à me faire boire ! »

Elle rigola tout en lui faisant un petit clin d'oeil. Bien sûr elle disait cela avec une pointe d'ironie mais le fond en était pourtant vrai.

« Comme je le disais, le projet me tente mais j'ai besoin d'en savoir un peu plus. Avouons-le, je serais bien bête de passer à côté d'une offre comme la vôtre mais j'espère m'y montrer à la hauteur. » Elle but alors une gorgée du nouveau cocktail qu'elle trouva bien à son goût. « Hmmmm ... Mais il y a de la mangue là dedans ! C'est mon fruit préféré ! Mais dites moi ... c'est que vous êtes un expert pour ce qui est de découvrir les goûts des femmes ! » Elle se mit à rire à sa propre blague mais s'arrêta bien vite ; si Mike ne riait pas lui aussi, c'était assez pathétique... « J'aurais aussi besoin de connaitre quelques petites choses comme le temps que cela me prendra par semaine ou par jour. Vous le comprendrez, j'en suis sûre, mais j'ai une famille et entre mon travail et cet extra, je ne voudrais pas qu'ils se sentent délaissés. »

Elle affichait un air très sérieux, preuve que ce qu'elle avançait était vrai. Elle ne se voyait pas délaissé Zack pour passer ses soirées avec un autre homme, aussi charmant et sexy soit-il. Et puis, comment le prendrait-il s'il apprenait à quoi ressemblait le nouvel employeur de Liz ?
Enfin ... pour le moment, elle n'était qu'en entretient d'embauche, rien n'était encore fait.

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://charmedschaos-v2.forumpro.fr/
I'm Mike Barlow

avatar


Messages : 248
Points RPG : 29
Date d'inscription : 10/08/2011
Age : 31
Localisation : Au Q ou chez moi
Emploi/loisirs du perso : Gérant du Night Club The Q



Le Parchemin
Pouvoir(s):
Race: Sorcier
Disponibilité RP: OPEN

MessageSujet: Re: Business is business   Sam 17 Mar - 3:54

Mike fut ravi qu'elle s'intéresse à sa proposition. C'était déjà ça de gagné ! Restait à lui apporter un peu plus de précision, notamment sur le temps de travail ! Mike n'avait pas préciser encore que la soirée avait lieu dans deux semaines...
Pour le moment, il l'écoutait, ne pouvant détacher son regard de cette superbe femme qui se tenait face à lui. Son regard le fascinait surtout : chaud, à la fois doux et pénétrant. Il n'y avait pas à dire, Elise était une très belle femme. Et ce n'était pas seulement sur le plan physique. Elle était tout aussi craquante lorsqu'elle parlait avec les mains, lorsqu'elle remettait une mèche derrière l'oreille. Elle semblait aussi avoir de la personnalité pour être une telle artiste, et c'était aussi ce qui plaisait à notre Mike. Il finirait peut-être par aller dans son salon de coiffure...Certes Mike était marié, mais cela ne pouvait l'empêcher d'apprécier la compagnie de charmantes femmes.

Il fut aussi satisfait lorsqu'elle le félicita pour son cocktail. Sa remarque le fit sourire d'ailleurs. Il sentait qu'elle se détendait, ce qui était une bonne chose. Un premier entretient, aurait normalement dû se faire à son bureau, mais il aimait aussi faire une première rencontre justement dans d'autres lieux afin de casser ce côté formel qui pouvait être stressant pour les candidats.

-Ce fut un coup de chance ! Je m'y connais plus en cocktails qu'en femmes je dois dire, répondit-il en souriant. Et pourtant ce n'est pas faute d'essayer ! Mais les femmes auront toujours une part de mystère pour les hommes.

Ne disait-on pas que les femmes venaient de Vénus et les hommes de Mars ? Ils ne pouvaient donc se comprendre à chaque fois. Même Ivy lui semblait déroutante quelque fois. Cela le gonflait plus d'une fois, mais n'était-ce pas aussi son charme ? Néanmoins, Mike avait toujours été respectueux auprès des femmes, contrairement à d'autres qui croyaient pouvoir les séduire en démontrant leur supériorité. Il n'avait donc jamais eu de gros problèmes avec elles... Sauf une fois, avec cette blonde au night club, mais c'était une autre histoire...

Il lui fallait maintenant répondre aux interrogations légitimes d'Elise.

-Concernant le style Caraïbes, je n'en sais pas plus que vous ! Mais je pensais aux femmes des îles. Imaginez...Fermez les yeux.

Mike vit qu'elle hésitait. Ce qui était un peu normal. Votre potentiel patron vous demandait de fermer les yeux...Vous y réfléchiriez à deux fois non ?

-Allez jouez le jeu. Fermez les yeux s'il vous plaît.

Elise finit par se décider et de jouer le jeu.

-Imaginez...Vous êtes sur une plage de sable blanc, face à une mer couleur turquoise. Oubliez les discussions autour de vous, oubliez le bruit du pub. Concentrez vous seulement sur le son des vagues venant vous léchez les pieds. Le soleil déverse sur vous toute sa chaleur bienfaisante. Le paradis...Puis vous apercevez une fine silhouette s'approcher de vous. Vous devinez tout de suite que c'est une femme à sa démarche. Plus elle se rapproche, et plus vous discerner des détails...Elle a le teint halé et porte une robe longue blanche qui ondule à chacun de ses pas. Maintenant qu'elle est assez proche de vous, vous ne pouvez que lui rendre son sourire. Et en tant que coiffeuse, vous ne pouvez vous empêcher d'admirer ses cheveux noirs de jais, parsemé de fleurs roses et blanches..

Laissez faire votre imagination. Je vous ai donné un cadre, maintenant à vous de voir la coiffure...

Mike s'arrêta et bu quelques gorgées de sa boisson, le temps qu'elle revienne à LA. Il lui sourit lorsqu'elle rouvrit les yeux.
-J'espère que vous avez un bon voyage ! Ravi de vous voir de retour parmi nous ! Dit-il en levant son verre.

Il reprit ensuite son sérieux.

-Bon, je sais, c'est plutôt inhabituel comme présentation d'un projet...Mais c'est tout ce que j'ai trouvé. Faut dire...Vous m'inspirez !
Maintenant, j'espère que vous ne me prenez pas pour un fou !

Il appela un serveur et demanda de quoi grignoter.

Il reprit ensuite sur les modalités de l'offre.

-Maintenant il faut savoir que la soirée a lieu dans deux semaines. Je sais, cela peut paraître court. Mais je n'ai pas réussi à trouver une coiffeuse, ou coiffeur d'ailleurs qui me plaise. Avec vous, je sens que le travail sera très intéressant !
Et comme il reste peu de temps, vous pourrez vous organiser comme vous le sentez. Sachez juste que je vous propose de vous payer 180 dollars de l'heure.
Qu'en dites vous ?

Le serveur arriva avec des cacahuètes et Mike le remercia. Il attendit alors la réponse d'Elise.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
I'm Elise C. Miles

avatar

Admin
I'm in love but I'm afraid

Messages : 1074
Points RPG : 75
Date d'inscription : 14/04/2011
Age : 31
Localisation : Los Angeles
Emploi/loisirs du perso : Coiffeuse-Visagiste



Le Parchemin
Pouvoir(s):
Race: Sorcier
Disponibilité RP: OPEN

MessageSujet: Re: Business is business   Ven 6 Avr - 8:47

Notre belle coiffeuse continuait à siroter son cocktail tout en écoutant avec attention ce que lui disait Mike. Plus le verre se vidait et plus elle sentait la chaleur s'emparer d'elle. Oui, l'alcool ça vous chauffe les joues, et pas que... Ne voulant pas avouer encore une fois qu'elle sentait l'alcool monter en elle, elle s'attacha les cheveux en une queue de cheval rapide comme si de rien n'était. Elle ne s'en rendait pas compte mais il était vrai qu'un tel mouvement, une action si simple, pouvait la rendre sexy.

Elle sourit à la remarque du gérant du Q. S'il était marié, c'était quand même qu'il s'y connaissait un minimum en femmes ! Surtout qu'Ivy n'avait pas l'air d'être le genre écervelée.

« Ho, je suis sûre que vous connaissez le minimum nécessaire. Je demanderais à Ivy ce qu'elle en pense à son prochain rendez-vous ! » dit-elle avec un grand sourire accompagné d'un clin d’œil.

Après tout, il blaguait, pourquoi pas elle !? Mieux valait un entretien qui se déroule ainsi plutôt que celui où on est extrêmement stressé et où l'employeur affiche un sourire pincé.

Quand le sujet revint sur les Caraïbes, Liz n'eut d'autre choix que de se dire que Mike avait déjà trop bu... Non seulement il n'avait pas plus d'idée qu'elle mais en plus, il lui demandait d'imaginer. Enfin... S'il s'était arrêté là encore ... mais non ! Il voulait qu'elle imagine ici, là, dans ce bar et au beau milieu de tous ces gens. Et bien soir, pourquoi pas ! Après avoir eu une hésitation, Elise se décida finalement et elle fermé les yeux sur ce qui l'entourait pour ... plonger dans l'univers paradisiaque des Caraïbes. Du mois, dans la limite de ce que son imagination lui permettait.
Elle visualisa très bien la fameuse jeune femme avec ses orchidées dans les cheveux mais ces derniers se contentaient d'onduler au gré du vent... puis soudain, elle eut une idée et bien sûr, elle ne put s'empêcher d'en faire part à Mike mais elle le laissa finir sa petite blague avant tout.

« Merci du voyage ! Une petite part de vacances au milieu des journées de travail ! » Oui, elle adorait son boulot mais faire une pause de temps en temps n'avait jamais fait de mal. « Bien sûr que je vous prends pour un fou ! Qui présenterait les choses ainsi !? Mais que serait le monde sans les fous ! Ce serait bien triste et terne. » Elle murmura alors : « Rassurez-vous, je le suis un peu moi-même ! » Elle reprit donc : « Bref, j'ai une idée ! » Elle afficha alors un large sourire satisfait. « J'ai pensé à différents types de tresses avec des ornements... Enfin, ça ne va peut-être pas vous parler là comme ça mais je vous montrerais... »

Quand il annonça que la soirée était dans deux semaines, elle perdit un peu de sa superbe. Ça allait venir très vite.

« Ha quand même ! » ne put-elle s'empêcher de dire. Elle ajouta avec humour : « Mais il fallait venir me voir de suite ! »

Mais vu qu'il ne la connaissait pas vraiment, ce n'était pas évident !
Elle rebut une gorgée - la dernière à vrai dire - de son délicieux cocktail, faisant comme si elle n'avait pas encore prit sa décision. Et c'est ce moment qu'il choisit pour lui annoncer la paye proposée... Liz failli s'en étouffer avec son Rhum-Mangue. Elle toussa avant de se reprendre et de répondre :

« Où est-ce que je signe ?! »

Bien sûr, on sentait l'ironie dans sa voix mais au fond, elle était on ne peut plus sérieuse. Deux semaines de travail avec cette rémunération, ça valait le coup. Elle croqua une cacahuète avant d'ajouter avec le plus grand sérieux :

« Trêve de plaisanterie, c'est très généreux de votre part et c'est avec plaisir que j'accepte, ça me fera une bonne expérience je pense. »

Oui car même avant de connaitre le montant de la paye, elle avait déjà décidé de dire oui !...
Elle tendit alors la main vers le jeune homme pour pouvoir concrétiser cet accord. Ne resterait plus ensuite qu'à signer un contrat. A moins que Mike ne l'embauche au noir mais elle avait tout de même des doutes à ce sujet.

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://charmedschaos-v2.forumpro.fr/
I'm Contenu sponsorisé ◄







MessageSujet: Re: Business is business   

Revenir en haut Aller en bas
 

Business is business

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Alliance ::  :: Los Angeles, Vallée de San Fernando ▬ :: Toluca Lake ▬-
Sauter vers: