AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Mélancolie musical.( pv Chris)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
I'm Chad Sawyer

avatar


Messages : 18
Points RPG : 6
Date d'inscription : 04/04/2012
Age : 27



Le Parchemin
Pouvoir(s):
Race: Sorcier
Disponibilité RP: OPEN

MessageSujet: Mélancolie musical.( pv Chris)    Mar 15 Mai - 2:44

Ce matin à la place de me diriger vers la piscine j’allais vers le parc. Je n’avais pas pu rejoindre Charly et je n’avais pas le gout de toute façon di aller aujourd’hui, ce qui étais plutôt rare quand on y pensait. Le visage de cette femme me revenais sen arrêt dans la tête il fallait que je la fasse sortir de là. Armer de ma guitare, je comptais bien y arriver. Il me prit encore un moment avant d’arriver finalement au parc. Je repérai une belle place en hauteur, m’avancent vers le module visé et m’afféra a l’escalader pour aller me percher au sommet. Je m’installai de sorte à ce que je ne tombe pas. Je retirai ma guitare de son étui en tissu, mis la ganse en bandoulière. Attacha la ganse de l’étui au module puis regarda tout autour. C’était une journée de décembre plutôt chaude et les passent l’appréciais bien. Un faible soupire s’échappa d’entre mes lèvres. Je fermai les yeux tout en commencent à gratter les cordes. L’air étais mélancolique, peu savais pourquoi. Le seul qui savait n’avait pas pu être présent. Charly n’avais pas pu dire non à la proposition de son père a une journée de pêche, père fils. Rachelle… bas je ne crois pas que ça l’aurais pas intéressé. De toute façon elle m’aurait fait la morale et je n’avais pas besoin de ça.

J’allais d’une mélodie à une autre sen arriver à me stabiliser. Se fus quand je vis un jeune garçon appeler sa mère et celle-ci vient vers lui. J’avalai avec difficulté, ferma les yeux et une larme roula sur ma joue. Mes doigts entamèrent une mélodie et les paroles suivirent.

‘’ Je voudrais te prendre ‘’
Que tu sois jolie, que tu sois laide
Que t’en balance ou que sa t’importe
Avant que tu m’oublis ou que tu décède ouvre-moi ta porte
Je voudrais te prendre dans mes bras…


Tout au long des paroles des larmes se ragotèrent et accentuèrent ma mélancolie. Je chantais modérément, mais je sentais que si sa continuais j’allais crier les paroles. Un nœud et un vide s’était former dans mon estomac.

… Avant que tout le monde a par moi ne porte ton deuil
Je voudrais te prendre dans mes bras
Même si tu te fou de ce que je pense
Même si tu es méchante comme dix
Que ton monde entier ne sait pas que j’existe
Je voudrais te prendre, je voudrais te prendre
Parce que tu es mes sources et mes racines
Parce que tu es ma cigogne et mon chou…


De plus en plus de larme s’accumulèrent et aussi mes mots s’étranglèrent à leur sorti.

Que je sois ton regret le plus tendre
Que je sois ton plus mauvais souvenir
Que je me suis fait donné ou vendredi
J’ai jamais sassez de t’appartenir!!!


Je n’avais pas pu me retenir d’oser le ton a la dernière phrase.

Je voudrais te prendre dans mes bras…

Et me reconnaitre dans tes yeux
Je voudrais te dire que je ne t’en veux pas, même s’il y a des soirs ou je t’en veux
Que tu te soi damné les entrailles ou que tu mes fait des demi frères…

Je veux que tu m’aime


J’étouffai un sanglot et mes doigts glissèrent des cordes pour aller balloté au bout de mes bras. Mes yeux rougi constatèrent que les gens c’était arrêté, me fixant. J’essuyai mes larmes et entre pris de ranger ma guitare. Je les entendis échapper des ‘’Ho!! ‘’ Quand je me redressai au sommet. Ils avaient peur que je tombe, je détournai le regard et me laissa tomber. Mes mains attrapèrent une barre parallèle, puis une autre. Je me laissai tomber sur mes pieds, au plancher des vaches. La petite foule se dispersa et bientôt il n’en resta qu’un ou deux. Je poussai un soupire avant de me diriger vers le tourniquet et y pris place. Je la retirai une fois de plus de son étui et fit jouer mes doigts sur les cordes, mais plus calmement que plus tôt.


Dernière édition par Chad Sawyer le Mar 22 Mai - 13:54, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Admin
One Last Chance

Messages : 1145
Points RPG : 34
Date d'inscription : 16/04/2011
Age : 29
Localisation : Los Angeles



Le Parchemin
Pouvoir(s):
Race: Sorcier
Disponibilité RP: OPEN

MessageSujet: Re: Mélancolie musical.( pv Chris)    Lun 21 Mai - 5:44

Christabel n’avait eu aucune intention d’aller au parc ce jour-là mais à force d’entendre sa fille le lui demander toute la matinée le temps des courses elle avait fini par céder, en échange de quoi Honoria devait ranger sa chambre et faire du tri dans ses jouets. Il devait bien y avoir dans tout son bazar des choses que le couple pourrait réutiliser pour le bébé, même s’il s’agissait d’un garçon. A cette pensée la jeune femme posa une main sur son énorme ventre. Son accouchement approchait dangereusement. C’était à la fois excitant et assez effrayant. La chambre du nouvel enfant n’était pas encore finie, la juriste n’avait pas encore acheté ou trier tout ce dont elle avait besoin et ni elle ni Sawyer n’avait encore eu des idées brillantes pour un prénom. Ils en étaient presque réduits à laisser leur fille ainée choisir, mais c’était prendre bien des risques compte tenu de ses idoles. Mais de la même façon que ses impressions sur les sujets étaient mitigées, Belle savait qu’il en était de même pour le temps qui passait. Tout allait trop vite parfois, et elle avait l’impression de ne pas profiter de l’instant présent et les démons qui leur couraient après n’aidait pas à s’ennuyer et donc à trouver le temps long. Pourtant après bientôt neuf mois à porter son bébé en elle, la blonde s’impatientait de le rencontrer enfin. De le voir, de le tenir dans ses bras et de s’en occuper et les derniers instant de la grossesse étaient les plus longtemps, comme si cela n’allait jamais finir ! Et quand enfin le petit ange viendrait au monde, elle aurait l’impression que c’était déjà fini, comme si tout avait défilé à la vitesse de la lumière. Chris le savait puisqu’elle avait expériencé cela une fois déjà.

Ainsi les courses faites et déposées à la maison, Christal était en route pour le parc, sa fille pendue à sa main. Elle gambadait en chantonnant. Cela lui faisait tellement plaisir de voir son enfant si heureuse. Avec ses pouvoirs magiques qui ne se manifestaient que depuis peu et le comportement toujours aussi froid d’Andrew, la demoiselle craignait souvent que cela affecte sa fille, qu’elle soit triste ou même ne se sente pas aimée. Par chance, son père la chouchoutait plus que de raison quand il était là et les jumeaux la traitaient comme une poupée depuis sa naissance, Kendall surtout. Elle était celle qui gagatait le plus et cela amusait l’ensemble des Birchwood. Sauf le chef de famille évidement. Quand elles passèrent les grilles du parc, Belle n’eut d’autre choix que de lâcher les petits doigts d’Honor qui courait déjà vers son manège favori, le tourniquet. Chris l’observa et hâta le pas quand elle vit sa fille avec un jeune homme.

« Ici c’est pour jouer alors tu descends ! »

Déclara la petite fille en croisant les bras sur sa poitrine et tapant du pied. La maman se précipita pour la réprimander et s’excuser auprès du jeune homme dont la musique lui avait ravie les oreilles. Elle-même était joueuse de piano à ses heures perdues, donc à peu près deux fois par an. Et Honoria prenait aussi des leçons mais visiblement, cela n’occupait pas le dixième de ses pensées alors que jouer par conter lui prenait tout son temps.

« Je suis désolée. Honoria excuse-toi et on va jouer ailleurs. »

« Mais moi je veux faire du tourniquet ! Il peut rester…s’il joue ! »

La gamine lui lança un regard presque mauvais, lui signifiant qu’il devait obéir. Elle était normalement une enfant très gentille mais elle pouvait rapidement devenir capricieuse à force d’être entourée de gens lui donnant tout ce qu’elle souhaitait. Christabel s’excusa encore une fois avec un sourire gentil pour le jeune homme. Pourvu qu’il ne s’agisse pas d’un de ses ados rebelles qui les enverrait sur les roses avec des mots peu adapter aux oreilles d’une personne de 10 ans.

Spoiler:
 

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬


But you know, you know, you know I wanted, I wanted you to stay 'Cause I needed I need to hear you say That I love you I have loved you all along And I forgive you For being away for far too long So keep breathing 'Cause I'm not leaving you anymore Believe it Hold on to me and, never let me go Keep breathing 'Cause I'm not leaving you anymore Believe it
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
I'm Chad Sawyer

avatar


Messages : 18
Points RPG : 6
Date d'inscription : 04/04/2012
Age : 27



Le Parchemin
Pouvoir(s):
Race: Sorcier
Disponibilité RP: OPEN

MessageSujet: Re: Mélancolie musical.( pv Chris)    Mar 22 Mai - 14:56

J’étais bien dans mes panser quand la voix d’une fillette me viens aux oreilles, j’arrêtai de jouer et la regarda. Elle avait du caractère la petite. Quand je vis la mère arriver je ne pus m’empêcher de me demander ce qu’elle pensait de moi. Un adolescent qui jouais de la guitare sur un tourniquet pour enfants et qui n’avais pas l’air dans son assiette. Et en plus sa fille qui veux que je parte de la pour qu’elle puise jouer, elle devait ce demander si je n’allais pas leur répondre bêtement en refusent de partir. Je regardai la fillette et la mère tour à tour. Celle-ci s’excusa et demanda à sa fille de me faire des excuses. Ce qui me fit me lever fut qu’elle dit qu’elles allaient aller jouer ailleurs. J’étais peut-être déprimé, mais je n’allais pas pour autant empêcher cette gamine de faire du tourniquet. La réplique sa la fillette m’arracha un petit sourire. J’étais fils unique et voir des jeunes comme ça qui me fessais c’est yeux là sa me fessais penser que si j’avais eu une petite sœur, elle m’aurait fait les même. Je détournai mes yeux de l’enfant et les pausa sur la mère.

-Ne vous en faite pas, il ni a pas de mal.

Lui dis-je en venant m’assoir sur le banc de bois juste accoté. Ma mélancolie c’était un peu atténuer. Je reposai mes yeux sur elle, elle semblait attendre et me regardais fixement. Je clignai plusieurs fois des yeux avant de comprendre. J’accotai ma guitare sur le banc et reviens vers le tourniquet.

-Alors quand tu disais jouer c’est ça que sa voulais dire.

Dis-je en attrapent la barre du mini manège pour enfant. Je commençai à courir tout en fessent tourner le tourniquet. J’allais plutôt doucement, je ne savais pas si elle préférait quand c’était relaxe ou que sa allais vite. Je ne savais pas pour elle, mais à moi ça me fessais du bien de faire ça. Sa écartais ma mélancolie et mes penser sur mes parents biologique. A ce moment précis j’avais l’impression d’être un jeune normal qui jouait avec sa petite sœur au parc alors que leur parent les regardait s’amuser. Mais bientôt la réalité allais m’éclaté encore une fois à la figure, c’est pourquoi je continuais à faire tourner le tourniquet. Je voulais que se moment dure plus longtemps.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Admin
One Last Chance

Messages : 1145
Points RPG : 34
Date d'inscription : 16/04/2011
Age : 29
Localisation : Los Angeles



Le Parchemin
Pouvoir(s):
Race: Sorcier
Disponibilité RP: OPEN

MessageSujet: Re: Mélancolie musical.( pv Chris)    Lun 28 Mai - 0:40

Christabel fut rassurée de voir un jeune homme poli et compréhensif alors qu’elle s’attendait au pire. En même temps avec ce qu’il jouait sur sa guitare il ne pouvait pas être un mauvais garçon. Elle lui offrit donc un sourire et hocha la tête à son attention quand il se leva pour partir. Tout de même, il faudrait qu’elle explique à sa fille que cela ne se faisait pas de virer les gens, peu importe les circonstances. Mais pour le moment, elle la laisse monter sur le tourniquet, qu’elle fit elle-même pivoté pour lui donner un peu d’élan. En temps normal, Chris serait montée aussi mais avec son bébé, elle préférait ne pas prendre de risque, avec les jeux, les mauvais quoi étaient bien vite arrivés. Sentant son portable vibrer, Belle se recula et répondit au téléphone. C’était le travail, son patron ne trouvait pas un des dossiers alors elle le guida, connaissant son bureau par cœur. Quand elle revint vers le tourniquet, le jeune homme, s’amusait avec sa fille, lui obéissant en quelque sorte puisqu’il jouait avec elle. Cette petite avait décidément une force de persuasion impressionnante, dommage que cela ne marche pas sur son grand-père.

Elle va donc s’asseoir sur le banc, le regrettant presque instantanément. Il est bas, et avec son ventre elle aura du mal à se relever. Il faudra surement qu’elle aussi abuse de la gentillesse du blond. En attendant Honoria s’accroche aux barres et lui demande tout le temps d’aller encore plus vite. Elle veut que sa tête tourne dans elle sortira pour ensuite s’allonger par terre et regarder le ciel qui tournois. Belle de son côté trouve ce moment très attendrissant, comme si sa fille croyait que tous les garçons ressemblait à son oncle Ethan. Ce garçon était plus jeune, mais à force de le regarder, son visage lui était familier et surtout, il ne lui paraissait pas méchant pour un sou, plutôt même l’inverse. Du genre à se faire taper dessus pour protéger quelqu’un. Même les inconnus. La juriste caressait son ventre, songeuse, si ce bébé était un garçon, elle voudrait qu’il soit gentil et doux, comme cet adolescent semblait l’être, mais avec un peu plus de caractère, comme Sawyer, un zeste moins borné peut-être. Elle prit son téléphone et envoya d’ailleurs un message à son mari pour savoir s’il rentrerait à l’heure pour diner ou si un énième démon, gâcherait le repas, pour ne pas changer les bonnes habitudes.

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬


But you know, you know, you know I wanted, I wanted you to stay 'Cause I needed I need to hear you say That I love you I have loved you all along And I forgive you For being away for far too long So keep breathing 'Cause I'm not leaving you anymore Believe it Hold on to me and, never let me go Keep breathing 'Cause I'm not leaving you anymore Believe it
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
I'm Chad Sawyer

avatar


Messages : 18
Points RPG : 6
Date d'inscription : 04/04/2012
Age : 27



Le Parchemin
Pouvoir(s):
Race: Sorcier
Disponibilité RP: OPEN

MessageSujet: Re: Mélancolie musical.( pv Chris)    Lun 28 Mai - 5:40

Je me sentais tout simplement bien, d’autre de mon âge aurais perçu sa comme une corvée de grand frère. J’étais fils unique, enfin c’est ce que je crois vu que j’ai un peu être une sœur ou un frère quelque part, qui vie avec mes parents biologique. Ce fut la penser qui me déconcentra, je heurtai la pierre que j’évitais depuis tout à l’heure, je lâchai la poigné et viens m’écraser sur le sable du parc. Je restai un moment là avant de me remettre sur mes pieds. Je reposai mes yeux sur le tourniquet, Honoria étais toujours dessus et me regardais. Et vlan, je reviens à la réalité douloureuse. J’étais un enfant adopté, mes parents biologique n’avais soi pas voulu de moi, soi j’avais été arraché à eux. Mais comment savoir quel scénario était le bon? J’étais de retour dans ma mélancolie et une désagréable s’ajouta en plus au tableau.

-Alors Sawyer, t’aime te montrer en spectacle! Tu t’es fait une nouvelle amie?

Je tournai les yeux et je tombai sur Ovila. Ce type me détestait royalement depuis le début du lycée et il prenait un malin plaisir à me pourrir la vie. S’il savait il ne ferait que me regarder de loin il ne hausserait pas me provoquer. J’attrapai la poigner du tourniquet et l’arrêta net.

-C’est terminer pour aujourd’hui Honoria.

Elle me regarda un moment avant de descendre et d’aller voir sa mère. Mon regard avait totalement changé, je le pausai sur la mère et sa fille puis le reposa sur Ovila. C’était plutôt rare de le voir seul, ses chiens de garde devaient être occupés ailleurs. Mais c’était une bonne nouvelle pour moi, car j’avais plus de chance de gagner le combat s’il voulait en arriver aux mains… Non, pas devant Honoria, ça ne serais pas bien. Je devais m’éloigner de lui sinon je sentais que j’allais craquer. Je me détournai de lui et me dirigea pour aller récupéré ma guitare puis j’allai vers la mère et sa fille. Je l’aidai à se lever.

-Je suis désolé pour ce gars, mais si vous ne voulez pas que ça dégénère, on ferait mieux de partir.

Je savais parfaitement que si je ne m’éloignais pas vite, j’allais en avoir assez et que j’allais le provoquer à mon tout. Bref en gros sa allais finir avec des bleus, un nez cassé et des douleurs sur tout le corps. Mes yeux bleu gris la regardais attendent une réaction et une réponse de sa part. C’est à ce moment que je me rendis conte que je ne connaissais pas son prénom.







Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
I'm Contenu sponsorisé ◄







MessageSujet: Re: Mélancolie musical.( pv Chris)    

Revenir en haut Aller en bas
 

Mélancolie musical.( pv Chris)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Alliance ::  :: Los Angeles, Westside ▬ :: Pacific Palisades ▬-
Sauter vers: