AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Donovan Abigaïl Clark

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
I'm Donovan A. Clark

avatar


Messages : 90
Points RPG : 17
Date d'inscription : 21/05/2011
Age : 31
Localisation : Près d'une bouteille d'alcool sans doute
Emploi/loisirs du perso : Serveuse mais avant tout Chanteuse et musicienne (guitare)



Le Parchemin
Pouvoir(s):
Race: Sorcier
Disponibilité RP: OPEN

MessageSujet: Donovan Abigaïl Clark   Sam 21 Mai - 5:00

Donovan Abigaïl Clark



Ft. Jessica Szohr
J'me présente, j'ai 24 ans, je suis née le 11 novembre 1986 à San Francisco.

Depuis toujours je suis une sorcière et je suis neutre. Je possède certains pouvoirs dont la télékinésie.

Dans la vie, je suis Serveuse mais avant tout Chanteuse et musicienne ou du moins j'essaye. Je joue de la guitare et sinon j'aime la musique, la liberté, le saucisson, les ambiances tamisées avec des bougies et l'alcool. Par contre, je déteste les prétentieux, les histoires autour de la Prophétie, les robes trop moulantes, les légumes et les gens coincés.

Je me vois, je m'aime. Et toi, tu m'aimes ?


Donovan est une jeune femme au tempérament lunatique cela dit, la plupart du temps, elle a l'air très joyeuse voire un peu folle. C'est parfois la vérité c'est parfois une façade. En effet, si elle a l'air d'aller pour le mieux, ce n'est pas forcément le cas. Ayant des soucis avec l'alcool, la jeune femme est souvent ivre et se voile la face à ce propos. Elle affirme à qui veut l'entendre qu'elle sait parfaitement ce qu'elle fait et qu'elle n'a aucun problème. C'est une façon de voir les choses et cela ne fait qu'affirmer son caractère fort. En effet, elle n'est pas le genre à se laisser marcher sur les pieds, n'hésitant pas à se montrer cassante quand elle en ressent le besoin. Sous l'emprise de l'alcool, ça peut être pire bien entendu... Ann n'est pas une personne qui aime se montrer ou se mettre en avant, elle se considère comme une personne assez simple même si cela semble ne pas coller avec son emploi. En effet, en tant que musicienne et chanteuse, elle est souvent sur le devant de la scène même si, pour le moment, elle ne se produit que dans des bars de plus ou moins grande importance.
Côté cœur, elle est assez compliquée mais en même temps pas tant que ça. Elle ne croit pas à l'amour véritable, le seul, l'unique. Pour elle, tous ceux qui pensent ça ne font que se voiler la face et se mentent à eux-même. Non, elle n'est pas une fille facile, loin de là mais elle aimera prendre du bon temps quand elle en aura envie.

Quand on regarde Donovan, ce qu'on voit en premier en général, ce sont ses yeux. En effet, la jeune femme, malgré son teint légèrement métissé, a des yeux d'un bleu profond. On peut se perdre dans son regard sans même le vouloir tant il est intense. Elle a un visage fin qui n'en laisse que peu indifférents et celui-ci est entouré d'une magnifique et longue chevelure brune légèrement ondulée. Elle ne se maquille jamais énormément mais elle adore tout ce qui est bijoux. Côté vestimentaire, elle est assez simple même si elle aime mettre quelque chose qui sort de l'ordinaire une fois de temps en temps. Elle est donc souvent en jean avec des tops ou des tuniques et elle aime également les robes mais pas de celles qui sont trop moulantes et où on devine toutes les formes sans même avoir à réfléchir cinq minutes. Chaussures et sacs à main restent les choses pour lesquelles elle craque le plus facilement. Elle en a déjà un certain nombre mais ne peut s'empêcher d'en acheter quand elle en voit qui lui plaisent.




Raconte-moi ton histoire !


La vie de Donovan n'a pas toujours été simple et elle commença même assez mal. Bien que voulue par ses parents - Margareth et Robert que tout le monde appelait Bobby - les choses ne se déroulèrent pas vraiment comme ils l'auraient souhaité. En effet, la petite Ann était née avec une légère malformation cardiaque qui fit qu'on dû l'hospitaliser. Non seulement c'était dur moralement mais en plus, c'était difficile financièrement car les soins prodigués étaient chers et que les parents de Donovan n'avaient pas encore souscrit à une assurance maladie ! Grave erreur.
Ils écoutaient ce que disaient les médecins et avaient l'impression que l'état de leur enfant stagnait, qu'il n'y avait aucune évolution et que les dollars qu'ils dépensaient se perdaient dans les caisses de l’État. Pourtant il n'en était rien, Donovan guérissait mais le processus était long... Trop long. S'en fut trop pour Margareth. La maladie de l'enfant était synonyme de disputes dans le couple, chacun accusant l'autre : et de l'état d'Ann et de la non souscription à l'assurance maladie. C'était sans fin et le couple éclatait petit à petit. Il ne fallut pas plus d'un an et demi après la naissance de leur enfant pour que tout s'achève et que la descente aux Enfers commence... Dépassée par tout cela, Margareth mit fin à ses jours, laissant Bobby seul avec l'enfant et les dettes. Bien sûr, lui aussi aurait pu choisir la "facilité" comme il le disait mais non, il devait se montrer fort pour son enfant. Il se trouva un second emploi en plus de celui de cuisinier qu'il avait dans un fast-food pour combler les dettes et donc rembourser tout ce qu'il devait. Une voisine avait accepté gentiment et gracieusement de s'occuper de Donovan, connaissant la situation du père de famille. Cela dura trois ans dans une apparente sérénité où chacun semblait y trouver son compte. Mais Bobby était fatigué de tout cela et vu que les dettes de l'hôpital étaient payées, il put ne se cantonner qu'à un seul emploi. Ce qu'il faisait ne lui plaisait pas et l'ambiance n'était pas au beau fixe mais au moins, il avait une paye.

Donovan grandit donc entre son père et sa voisine qui continuait à s'occuper d'elle. Elle ne sut pas la réelle raison du décès de sa mère. Son père s'était contenté de lui dire qu'elle avait eu un grave accident de voiture. Sans doute ne voulait-il pas qu'Ann se sente coupable.
Mais quand elle eut dix ans, la demoiselle commençait à être de plus en plus curieuse et elle posa des questions. Gênantes probablement... Elle se fit frapper plus d'une fois pour avoir prononcé des mots que visiblement elle n'aurait pas dû. C'était si facile de taper pour faire taire l'enfant trop encombrant... Alors Bobby tapait... Au début avec "de bonnes raisons" et puis ... sans raison, juste parce qu'il était énervé. Donovan n'était plus que l'ombre d'elle-même, tentant de se faire oublier pour ne pas se faire frapper mais ce n'était pas évident quand on était que deux dans la maison. Et puis, Bobby s'arrangeait toujours pour taper là où ça ne se voit pas, comme ça, en apparence, Ann avait l'air "normale".

A à peine treize ans, Donovan commençait à fouiller les placards de la maison en l'absence de son père. Il avait en effet estimé qu'elle était à présent assez grande pour s'occuper d'elle-même ; ça éviterait aussi que la nourrice ne se montre trop curieuse et pose des questions à Bobby ; questions auxquelles il n'aurait jamais voulu répondre. C'est ainsi qu'elle tomba sur sa première bouteille d'alcool. D'abord, elle voulu juste gouter, voir le goût que ça avait. Si c'était là et si son père en buvait, c'est que ça devait être bon ! Non ?
Au début, elle ne buvait que de petites quantités qui ne la rendaient pas saoul. Il ne fallait pas que son père se rende compte qu'elle avait fait un tour dans SES bouteilles.

A côté de ça, à l'école, Donovan n'était pas très aimée. Farouche envers les autres, elle ne s'ouvrait pas et elle avait beaucoup de mal à s'intéresser aux cours proposés. Elle, ce qu'elle voulait, c'était chanter ! Mais jamais elle n'en parla à son père, elle avait trop peur qu'il lui dise qu'elle était une incapable. Elle faisait donc son possible pour ramener des notes suffisantes pour ne pas redoubler. Bobby s'en contentait et c'était très bien. Il fallait dire qu'il n'avait pas été lui non plus un fondu d'école !

La demoiselle dû attendre ses seize ans pour enfin faire ce qu'elle attendait depuis longtemps : s'émanciper et trouver la liberté loin de son père qui continuait à la frapper malgré les années qui passaient. Le problème pour la jeune femme était qu'à présent, elle lui répondait verbalement et ça ... il n'appréciait pas. C'était plus simple quand elle se taisait ! Alors oui, les coups avaient diminué, sans doute avait-il peur qu'elle se plaigne à quelqu'un, mais ils étaient toujours là.
Donovan savait que vivre seule à son âge serait difficile mais ça s'imposait. Elle devait donc trouver un petit boulot et un appartement où vivre et si possible dans un quartier loin d'ici. Elle arrêta l'école, ça ne lui semblait plus nécessaire. Après deux mois de recherche où des foyers l'avaient accueilli, elle se fit embaucher dans une librairie. Elle devait distribuer les journaux aux abonnés et ranger la boutique. C'était loin de son rêve mais au moins, ça payait ! Marrant comme parfois, elle pouvait avoir la même philosophie que son père... D'ailleurs, pour éviter de penser à lui, Ann continuait de boire...

A vingt-et-un ans, âge de sa majorité, la belle changea d'emploi. Il lui fallait se rapprocher de ce qu'elle convoitait. Mais ce n'était pas si simple. Elle se retrouva donc serveuse dans des bars et quand le gérant lui en laissait l'occasion, elle chantait sur les petites scènes.
Elle en est toujours là aujourd'hui mais vu que ses petites chansons ramènent des clients et donc de l'argent, on la laisse davantage chanter.
Elle a quitté la petite chambre de bonne de ses seize ans pour se trouver un petit deux pièces pas trop cher mais qu'elle adore. Elle n'a toujours pas reprit contact avec son père mais elle aurait aimé car ... quand elle eut dix huit ans, une chose exceptionnelle lui arriva et elle ne sut comment réagir. En effet, un jour qu'elle était rentrée chez elle énervée, les objets s'étaient élevés autour d'elle sans qu'elle ne comprenne pourquoi ni comment. Depuis, elle sait que c'est elle qui est capable de bouger des objets par la pensée, elle a apprit et apprend toujours à maitriser ce don mais elle aurait aimé savoir d'où il venait et pourquoi elle le possédait. La question restera en suspens...

Je sais écrire ! Regarde...


▬ Parfois, dans les bars où chantait Donovan, des Managers étaient présents. C'était à ce moment là sa chance de montrer ce qu'elle savait faire et donc de peut-être enregistrer un disque un jour. La veille au soir justement, l'un d'eux était dans la salle et il avait apprécié ce que la belle avait chanté ; il lui avait dit qu'elle avait une belle présence sur scène et que son timbre de voix était particulier et plaisant. C'était une chance à ne pas rater aussi Ann s'était-elle installée à la table dudit manager. Ils avaient voulu parler mais impossible dans ce lieu trop bruyant. Ils se donnèrent donc rendez-vous le lendemain matin pour un entretient dans les bureaux d'une maison de disque et se contentèrent de fêter ça pour le soir. Une bouteille de champagne passa donc à la table et Donovan s'en engloutit deux coupes.

C'est traitre le champagne ! On ne le sent pas descendre...

La bouteille finie, le manager quitta le bar et c'est tout sourire que la jeune femme se dirigea vers ses collègues. Eux aussi voulurent fêter ça mais ils attendirent la fermeture du bar pour ça. Et c'était repartit avec de l'alcool qui coule à flot !
Donovan rentra chez elle vers deux heures du matin avec un entretien prévu le lendemain à 9h30. Il faudrait assurer après une soirée pareille ! Mais ... elle avait confiance. Elle s'empressa donc de mettre son réveil à huit heures pour être sûre d'avoir le temps de se préparer et d'aller jusqu'au lieu du rendez-vous. C'était tout près de chez elle, dix minutes en métro. Une fois fait, elle ôta ses vêtements et se coucha nue, pas le temps ni la conscience d'enfiler un pyjama.

Quand elle ouvrit les yeux ce matin là, elle s'étira d'abord puis se tourna. C'est à ce moment précis qu'elle prit conscience du mal de crâne dont elle était victime. Et oui, c'est ça les gueules de bois ! Elle avait pourtant l'habitude mais ce jour-là, ce n'était précisément pas le bon moment !! Lentement mais sûrement, elle s'assied dans son lit. Son réveil ne sonnait pas et elle s'étonna donc de se réveiller avant lui après une telle nuit. Elle y jeta un bref coup d'oeil avant de s'attarder davantage sur lui : 9:02 !!! Mais elle était en retard ! Elle n'aurait jamais le temps de faire tout ce qu'il fallait faire pour cacher la misère... Et pourquoi le réveil n'avait-il pas sonner ? Ou plutôt ... pourquoi ne l'avait-elle pas entendu sonner ?
Elle se leva à toute vitesse, faisant mine d'oublier son mal de tête pour le moment. Elle accouru dans sa salle de bain où elle enfila des vêtements propres et suffisamment classes pour un entretient sans prendre la peine de se doucher. Elle mit une tonne de déodorant et beaucoup de parfum, elle se maquilla rapidement : un trait d'eye liner et un peu de fard à joue pour avoir l'air fraiche. Elle s'empressa ensuite d'aller à sa cuisine où elle se servit un verre de jus d'orange ; avec celui-ci, elle avala sa pilule contraceptive et une double dose de cachet contre le mal de tête. Ce n'était jamais réellement efficace contre la gueule de bois mais c'était toujours ça de pris !
Retour dans la salle de bain, elle se brossa les dents puis les cheveux, tentant de les ordonner pour ne pas avoir l'air d'un épouvantail. Elle attrapa son sac à main, une de ses maquettes et quitta l'appartement. Ce n'est qu'une fois arrivée dans la rue qu'elle se rendit compte qu'elle était pieds nus !

« Ha putain quelle tête en l'air ! » maugréa-t-elle contre elle-même avant de remonter l'escalier en quatrième vitesse.

Elle se promet depuis longtemps de ne plus être vulgaire mais c'est plus facile à dire qu'à faire ! Surtout dans ce genre de situation...
Elle enfila donc sa paire de bottes noires à talons et redescendit pour courir jusqu'au métro. Heureusement, il y en avait un qui arrivait justement. Quand elle arriva à la maison de disque, elle arriva en courant, essoufflée à l'accueil où elle s'annonça :

« Bonjour. Donovan Clark, j'ai rendez-vous à 9h30 avec M. Duncan. »

« Oui, une minute je vous prie, je regarde sur l'agenda. » lui répondit la secrétaire qui avait l'air très aimable mais un peu sotte.
Elle chercha un long moment et Donovan se demanda l'espace d'un instant si elle était bien au bon endroit quand soudain :

« Ha ! Je crois qu'il y a une petite erreur mademoiselle. » La jeune femme commençait déjà à écarquiller les yeux et à sentir son sang bouillir à cette phrase. « Votre rendez-vous est bien à 9h30 mais ... ce soir ! 21h30 quoi... Désolée que M. Duncan se soit mal exprimé. » conclu-t-elle par un large sourire.

Les dents serrées, Donovan ne put que répondre :

« Merci bien ! »

Elle ne se retourna pas et quitta le bâtiment énervée. Si seulement il avait pu être plus précis ...!


Et toi alors ?:
 


Dernière édition par Donovan A. Clark le Dim 10 Juil - 4:52, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://charmedschaos-v2.forumpro.fr/

avatar

Admin
One Last Chance

Messages : 1145
Points RPG : 34
Date d'inscription : 16/04/2011
Age : 30
Localisation : Los Angeles



Le Parchemin
Pouvoir(s):
Race: Sorcier
Disponibilité RP: OPEN

MessageSujet: Re: Donovan Abigaïl Clark   Dim 29 Mai - 21:19

Bienvenue!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
I'm Donovan A. Clark

avatar


Messages : 90
Points RPG : 17
Date d'inscription : 21/05/2011
Age : 31
Localisation : Près d'une bouteille d'alcool sans doute
Emploi/loisirs du perso : Serveuse mais avant tout Chanteuse et musicienne (guitare)



Le Parchemin
Pouvoir(s):
Race: Sorcier
Disponibilité RP: OPEN

MessageSujet: Re: Donovan Abigaïl Clark   Mar 31 Mai - 7:35

Merci bien ! Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://charmedschaos-v2.forumpro.fr/
I'm Donovan A. Clark

avatar


Messages : 90
Points RPG : 17
Date d'inscription : 21/05/2011
Age : 31
Localisation : Près d'une bouteille d'alcool sans doute
Emploi/loisirs du perso : Serveuse mais avant tout Chanteuse et musicienne (guitare)



Le Parchemin
Pouvoir(s):
Race: Sorcier
Disponibilité RP: OPEN

MessageSujet: Re: Donovan Abigaïl Clark   Dim 3 Juil - 5:10

Fiche terminée ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://charmedschaos-v2.forumpro.fr/

avatar


Messages : 638
Points RPG : 49
Date d'inscription : 01/06/2011
Age : 30



Le Parchemin
Pouvoir(s):
Race: Démon
Disponibilité RP: OPEN

MessageSujet: Re: Donovan Abigaïl Clark   Jeu 7 Juil - 22:03

Bienvenue!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
I'm L'Alliance

avatar

Admin

Messages : 238
Points RPG : 246
Date d'inscription : 03/04/2011



MessageSujet: Re: Donovan Abigaïl Clark   Ven 8 Juil - 0:23

Donovan A. Clark a écrit:
ça éviterait aussi que la nourrice ne se montre trop curieuse.

Pourquoi, serait-elle curieuse cette nourrisse?

Donovan A. Clark a écrit:
s'émanciper et trouver la liberté loin de son père

sans doute avait-il peur qu'elle se plaigne à quelqu'un, mais ils étaient toujours là.

Elle arrêta l'école, ça ne lui semblait plus nécessaire.

Alors là j'ai besoin de précision. Quel motif tu as utilisé devant le juge pour justifier ton émancipation, si ce n'est justement le fait que ton père te battait? Et est-ce que tu as arrêté l'école une fois émanciper ou avant?

Donovan A. Clark a écrit:
A vingt-et-un ans, âge de sa maturité,

Maturité ou majorité? Razz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://alliance-rpg.forum-pro.fr
I'm Donovan A. Clark

avatar


Messages : 90
Points RPG : 17
Date d'inscription : 21/05/2011
Age : 31
Localisation : Près d'une bouteille d'alcool sans doute
Emploi/loisirs du perso : Serveuse mais avant tout Chanteuse et musicienne (guitare)



Le Parchemin
Pouvoir(s):
Race: Sorcier
Disponibilité RP: OPEN

MessageSujet: Re: Donovan Abigaïl Clark   Dim 10 Juil - 4:55

L'Alliance a écrit:
Pourquoi, serait-elle curieuse cette nourrisse?

Maturité ou majorité? Razz

J'ai modifié ces deux points ^^

L'Alliance a écrit:

s'émanciper et trouver la liberté loin de son père


Alors là j'ai besoin de précision. Quel motif tu as utilisé devant le juge pour justifier ton émancipation, si ce n'est justement le fait que ton père te battait? Et est-ce que tu as arrêté l'école une fois émanciper ou avant?

Et bien, j'ai utilisé les coups devant le juge ! Wink
La seconde phrase que tu as copié n'est que ce que Bobby croyait avant qu'elle s'émancipe. Il la battait moins de peur qu'elle parle mais ça n'a pas suffit si tu veux ! =)

Et pour l'école, dans la chronologie de mon histoire, j'ai arrêté après.

Voilà (:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://charmedschaos-v2.forumpro.fr/
I'm L'Alliance

avatar

Admin

Messages : 238
Points RPG : 246
Date d'inscription : 03/04/2011



MessageSujet: Re: Donovan Abigaïl Clark   Dim 10 Juil - 22:12

Merci pour les précisions ^^

Félicitations ! Tu es maintenant validée.

Tu peux donc maintenant poster la trace de tes écrits ainsi que tes relations. Si ton personnage n'est pas un PV, n'oublie pas de faire recenser ton avatar ici.
Pense à activer ta fiche de personnage et surtout, bon jeu ! Very Happy

Amuse-toi bien !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://alliance-rpg.forum-pro.fr
I'm Contenu sponsorisé ◄







MessageSujet: Re: Donovan Abigaïl Clark   

Revenir en haut Aller en bas
 

Donovan Abigaïl Clark

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Alliance ::  :: Chapitre second : c'est à vous de jouer ▬ :: Dites-nous tout de vous ▬ :: Eux ... ils sont validés ! ▬-
Sauter vers: