AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 → Un jour elle chantera... ou pas ! [TERMINÉ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
I'm Donovan A. Clark

avatar


Messages : 90
Points RPG : 17
Date d'inscription : 21/05/2011
Age : 31
Localisation : Près d'une bouteille d'alcool sans doute
Emploi/loisirs du perso : Serveuse mais avant tout Chanteuse et musicienne (guitare)



Le Parchemin
Pouvoir(s):
Race: Sorcier
Disponibilité RP: OPEN

MessageSujet: → Un jour elle chantera... ou pas ! [TERMINÉ]   Dim 7 Aoû - 1:30

→ « Sterling R. Harrison & Donovan A. Clark »


Comme à peu près tous les jours, Donovan chantait dans le pub qui l'embauchait le "Why Not". Cela faisait trois ans qu'elle travaillait pour eux ; ils l'avaient embauché six mois après leur ouverture en tant que simple serveuse. Non seulement elle battait son record en terme de temps d'embauche mais en plus, ils lui permettaient de chanter. C'était un peu l'emploi idéal pour elle. Le seul hic quand on est serveuse dans un pub, c'est qu'on est proche de l'alcool... C'était un peu ça qui lui avait valu ses précédents licenciements mais cette fois, elle tentait de rester soft.
Non, pour elle, elle n'avait aucun soucis ; elle aimait simplement boire mais ce n'était pas du goût de tout le monde...
Elle se retenait donc mais ce n'était pas toujours facile. Surtout quand elle devait servir son cocktail préféré à un client.

Ce soir-là donc, la belle n'aurait même pas dû être là, elle était censée ne pas travailler mais elle n'avait pas pu résister à l'appel de la scène ; il était si fort et son rêve si présent. Si seulement elle pouvait monter sur une vraie scène avec un vrai public. Ne nous y méprenons pas, le public du Why Not était très bien mais pas assez important pour la belle.

De la petite scène où elle se trouvait, elle avait une vue d'ensemble sur tout le Pub. Elle connaissait cette vue par cœur maintenant et saurait décrire le tout avec les yeux fermés. La scène se trouvait totalement au fond et sur celle-ci trônait une chaise à barreaux en bois et un micro style années 50. De cette chaise, elle pouvait voir le grand bar sur la droite, derrière lequel se trouvaient de vieux instruments de musique accrochés au mur. En face d'elle, il y avait au premier plan une piste de danse où il n'y avait pour le moment personne, comme si tous les êtres de cette galaxie avaient décidé de la fuir ; pourtant de la musique résonnait dans les lieux ! Enfin, ils bougerait peut-être quand elle commencerait à chanter, elle l'espérait en tout cas.
En second plan, une bonne dizaine de tables rondes se dressaient même si, elle devait l'avouer, elle avait plus l'impression de voir des ellipses que des ronds mais bon ... Un effet de l'alcool peut-être ?! Et enfin, derrière et contre les murs, se trouvaient des tables avec banquettes qui donnaient une impression d'intimité comparé aux premières.
Sur la gauche, se trouvaient trois portes entre lesquels de gros points d'interrogation muraux étaient accrochés. Leurs présence se justifiait par le nom du Pub. La première porte menait aux sanitaires, la seconde à la partie privée du lieu - c'est à dire les bureaux de gestion par exemple - et la dernière était la porte d'entrée qui était d'ailleurs ouverte et d'où Donovan pouvait apercevoir un des bras musclés du videur.

Maintenant qu'elle était en place, guitare à la main et micro allumé, elle s'annonça :

« Bonsoir. Pour ceux qui ne me connaisse pas encore, je m'appelle Donovan et je vais vous interpréter quelques chansons tout au long de la soirée. Certaines seront des reprises et d'autres des compositions. J'espère que le tout vous plaira. »

Elle conclut d'un sourire avant de replacer le micro. En le déplaçant un peu, elle se rendit d'ailleurs compte qu'il faudrait qu'elle soit très prudente car la gaine recouvrant le fil électrique avait disparu sur une bonne dizaine de centimètres. Rien de mieux pour s'électrocuter.
Elle fit quelques accord de guitare et commença à chanter mais visiblement, le mouvement qu'elle avait imposé au micro avait été de trop puisque des résonances stridentes s'élevèrent au lieu du timbre de voix de la belle. Elle grimaça tout en lança un regard furibond à l'ingénieur du son qui avait installé le matériel. Qu'il fasse quelque chose et vite où sa situation ne serait plus viable très longtemps ; mieux vaut ne pas subir la colère de Donovan !
Elle fit un signe au public pour leur demander de patienter le temps qu'on lui change le matériel. Tout en soupirant, elle alla s'asseoir au bar où elle commanda un cocktail sans alcool. Étonnant oui mais mieux valait commencer doucement !


Dernière édition par Donovan A. Clark le Sam 7 Jan - 8:14, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://charmedschaos-v2.forumpro.fr/

avatar


Messages : 638
Points RPG : 49
Date d'inscription : 01/06/2011
Age : 30



Le Parchemin
Pouvoir(s):
Race: Démon
Disponibilité RP: OPEN

MessageSujet: Re: → Un jour elle chantera... ou pas ! [TERMINÉ]   Lun 8 Aoû - 9:33

Sterling n’était pas véritablement du genre à trainer dans un pub et encore moins dans ce coin de la ville mais le patron était une connaissance à qui la jeune femme ne pouvait rien refuser. Et pour cause c’était lui qui lui avait fourni ses faux papiers lorsqu’elle s’était installée dans la cité des anges. Mais en sortant du bureau, la blonde aurait clairement besoin d’un verre pour s’éviter une bonne déprime ! Sa présence s’expliqua par une bonne activité du club et donc par un plan futur de reconstruction. En tant qu’architecte, Rose était simplement venu montrer ses premières ébauches de plan. En tête, la belle avait un décor digne de la prohibition et son atmosphère dangereuse et dansante. Cette époque lui manquait et la plupart de ses dessins en ce moment s’inspiraient des années 20. New-york, La Nouvelle Orléans, ou le vieux Hollywood, tout y était, sans compter sur la puissance du mal durant cette période. Le bon vieux temps comme on entendait souvent les personnes âgées le dire. Bon la démone ne s’occuperait pas de la décoration intérieur mais elle imaginait déjà le tout comme dans un film et elle savait que Stan serait d’accord avec elle, il était déjà propriétaire d’un bar en sous-sol en 1924.

« Il te faudra juste obtenir le permis pour creuser les fondations et puis évidement un local pour héberger ton activité pendant les travaux. »

« Ne t’inquiètes pas pour ça va ! Laisses-moi tes plans pour la semaine et je m’occupe du reste. »

L’homme derrière le bureau, qui portait un jean délavé et une chemise de cowboy dans les tons rouges se leva et la raccompagna jusqu’à la porte. Sterling pour sa part était toujours vêtue de son tailleur noir qui lui avait servi lors de son exposé pour les nouveaux locaux d’une célèbre banque. La jupe, droite, lui arrivait en haut des cuisses et remontait jusque sous sa poitrine. En dessous elle avait un chemisier blanc à manches courtes, boutonné correctement et un gros sautoir chanel en or et perle. Perché sur des escarpins Louboutin noirs, elle était presque aussi grande que Stan qui ouvrait la porte reliant à la salle principale. Un bruit strident agressa leurs oreilles.

« Ouais désolé pour ça. Va donc te prendre un verre au bar, sur mon ardoise. »

Se disant, le gérant fit un geste vers le bar pour informer son employé que la blonde boirait gratuitement ce soir. Car même si la démone faisait plutôt tâche dans le paysage, maintenant qu’elle était là, Rose mettrait son temps à profit. Il y aurait bien ici une ou deux victimes à faire. Après avoir déposé une bise sur la joue de son ami maléfique, la demoiselle se dirigea vers le bar où elle s’assit à côté d’une jolie brune donc son instinct lui disait était loin d’être blanche comme neige.

« Un El Diablo. »

Ce nom était si magnifiquement bien choisi pensa Sterling, c’était normal que cela soit devenu son cocktail favori. Le barman ne fut pas long à la servir et l’architecte en profita pour se tourner vers la brunette à côté d’elle. Avec un sourire elle lui demanda.

« C’est vous qui étiez sur scène non ? »

La jeune femme n’avait en fait aucun doute sur cela, puisqu’au moment de l’affreux son qui avait accueilli sa sortie du bureau de Stan, la belle avait bien sûr regardé dans la direction de la scène. Et elle était plutôt du genre physionomiste. Avec un grand sourire engageant, la démone attendit une réponse en espérant engager la conversation. Trouver une cible avait été d’une facilité enfantine, s’en était presque moins amusant, mais cela ne troublerait pas la blonde. Ce serait une petite mise en bouche avant un plus gros poisson. Que la vie était agréable et bonne quand on n’avait pas à se soucier d’autre chose que de sa propre petite personne. Aller si cette fille était intéressante, Sterling lui laisserait la vie sauve. Elle se sentait d’humeur généreuse aujourd’hui. La blonde prit une gorgée de sa boisson et en apprécia le goût ainsi que le plaisir de se trouver là à la siroter.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
I'm Donovan A. Clark

avatar


Messages : 90
Points RPG : 17
Date d'inscription : 21/05/2011
Age : 31
Localisation : Près d'une bouteille d'alcool sans doute
Emploi/loisirs du perso : Serveuse mais avant tout Chanteuse et musicienne (guitare)



Le Parchemin
Pouvoir(s):
Race: Sorcier
Disponibilité RP: OPEN

MessageSujet: Re: → Un jour elle chantera... ou pas ! [TERMINÉ]   Ven 19 Aoû - 0:55

Donovan était dans ses pensées, ne faisant pas vraiment attention aux personnes autour d'elle. Tout ce qu'elle voulait à ce moment précis, c'était chanter. Mais la technologie en avait décidé autrement et tout cela n'était pas pour l'arranger. Elle n'était pas le genre à stresser avant de monter sur scène mais si tout se passait bien, c'était quand même un gros plus et là ... enfin bref, mieux valait penser à autre chose. Une fois son cocktail devant elle, elle prit la paille entre ses lèvres et en sirota quelques gorgées. Nul doute qu'il aurait été bien meilleur avec un peu de rhum mais bon... elle avait dit qu'elle commençait soft et le rhum... et bien ce n'était pas soft ! Même pas du tout. Le rhum est traître car on ne le sent pas monter en soi.

Elle fit un rapide tour d'horizon du regard, détaillant un peu la salle pour voir le public présent. Parfois, ça pouvait l'aider à savoir quelles chansons de son répertoire choisir mais là, la clientèle était tellement variée qu'elle devrait faire un peu de tout pour satisfaire chacun. Autrement dit, ses compositions ne seraient pas du gout de tous et elle devrait donc en limiter l'interprétation. Dommage.
Occupée par sa contemplation, elle n'avait pas fait attention à la jeune femme qui était venue s'asseoir auprès d'elle. Pourtant, celle-ci lui adressa la parole. C'est à ce moment précis qu'elle posa son regard sur elle. Elle était blonde et très jolie et vêtue d'une façon tout de même peu ordinaire pour quelqu'un se trouvant dans un pub. Si elles s'étaient trouvées toutes deux dans le couloir d'une grande entreprise pour un entretien d'embauche pour le même poste, Donovan pouvait plier bagage de suite car la concurrence visuelle était déjà trop brutale. Enfin, elles n'étaient pas là pour ça donc autant ne pas y penser.
Ann écouta les paroles de la blondinette qui était visiblement très perspicace. Après, notre sorcière était peut-être mauvaise langue, peut-être n'était-elle pas là quand elle s'était présentée. Elle n'avait réellement pas fait attention et pourtant ... elle n'avait pas du tout d'alcool dans le sang - si ce n'est celui de la veille !

« Oui oui, c'était bien moi sur scène ! »

Elle fit un léger sourire. Elle aurait préféré pouvoir répondre quelque chose comme "oui c'était moi qui chantait" mais non, ce soir le destin en avait décidé autrement... Du moins pour le moment. Elle jeta d'ailleurs un nouveau regard vers la petite scène où se tenait toujours l'ingénieur du son. Elle espérait qu'il n'en ait pas pour longtemps mais ce n'était visiblement pas gagné vu qu'il était là avec trois micro dont celui qui avait fait des siennes. Elle poussa un soupire. Elle était venue pour ça et elle ne repartirait pas sans avoir chanté, qu'il se le tienne pour dit ! Enfin... elle irait le lui dire si cela devenait vraiment trop long.

« Peut-être que je pourrais chanter d'ici la fin de la soirée ! Qui sait... »

Elle avait parlé avec un ton ironique qui montrait bien son impatience malgré le fait qu'elle tentait de la dissimuler. Elle regarda son interlocutrice dans les yeux ; ceux-ci étaient d'un bleu profond et elle se dit alors que n'importe quel homme tombant dedans devait lui succomber. Un peu comme pour elle-même en somme ! Non, elle ne s'envoyait pas de fleurs mais combien de fois avait-elle reçu des compliments pour son regard ? Ce n'était quand même pas de sa faute si la nature l'avait doté d'une peau métisse et d'yeux aussi bleus que l'océan ! Les jaloux n'ont qu'à s'en prendre à leurs parents ou à Dame Nature après tout.
Jouant les curieuse et vu que la conversation était ... presque entamée, elle demanda à son interlocutrice dont elle ignorait tout :

« Vous chantez vous aussi ? Ou la scène ne vous a-t-elle interpellée que par curiosité ? »

Et si elle voulait, elle pourrait encore poser des questions mais elle ne voulait pas se montrer trop indiscrète de suite, certaines personnes le prenait mal et si cette demoiselle pouvait lui faire oublier le temps perdu à cause de l'ingénieur du son, ce serait bien donc ... autant ne pas la faire fuir de suite. Une chance qu'elle n'ait pas bu finalement ! Son haleine ne repoussait personne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://charmedschaos-v2.forumpro.fr/

avatar


Messages : 638
Points RPG : 49
Date d'inscription : 01/06/2011
Age : 30



Le Parchemin
Pouvoir(s):
Race: Démon
Disponibilité RP: OPEN

MessageSujet: Re: → Un jour elle chantera... ou pas ! [TERMINÉ]   Sam 20 Aoû - 23:14

La réponse positive de la jeune femme ne fut donc pas une surprise pour Sterling qui savait exactement à qui elle parlait mais c’était toujours flatteur de dire à une personne qu’on l’avait reconnu. Si cette demoiselle était chanteuse ou souhaitait le devenir il n’y avait pas de meilleure méthode que de s’attaquer à son ego. L’anglaise était bien placée pour savoir ce genre de chose, elle s’aimait beaucoup et n’en était pas à sa première pseudo célébrité qu’elle venait faire manger dans le creux de sa main. Ni à la première véritable étoile d’Hollywood mais c’était une autre histoire. Prenant une nouvelle gorgée de son cocktail, l’architecte suivi le regard de son interlocutrice vers la scène où un pauvre type s’évertuait à réparer le matériel et qui s’il n’y arrivait pas d’ici les prochaines minutes serait plus que virer, il serait la prochaine victime de Stan. Mais ce n’était pas son problème, Sterling elle voulait s’en prendre à la brune devant elle. Son regarde s’accordait à merveille avec le sien et sa peau mate et sa chevelure brune étaient en parfait contraste avec la blondeur et la pâleur de la démone. Une alliance presque parfaite.

La jeune femme se contenta de hocher la tête quand on lui affirma que la scène serait peut-être prête avant la fermeture du bar. Cela ne faisait aucun doute, comme se l’était dit un peu plus tôt Sterling, Stan n’allait pas perdre de l’argent aussi facilement. La question suivant fut par contre plus étonnante. Si elle chantait, ô oui comme tout le monde sous la douche et dans une autre vie où Rose s’était oubliée pendant près de deux ans pour vivre en bohème et ne plus se soucier de rien d’autre que de son charme, son plaisir et sa richesse éphémère. Mais cela n’avait pas duré, la demoiselle avait été élevé pour prendre la succession de la famille pour être une femme d’affaire, même à l’époque de sa naissance, de fait vivre sans attache et sans responsabilité ne lui avait plu qu’un temps. Une troisième gorgée d’El Diablo.

« Dans une autre vie oui, j’aurai pu faire carrière mais je n’étais pas faite pour la vie d’artiste, j’ai besoin de savoir ce que je vais faire le lendemain, alors je me contente de pousser la chansonnette sous la douche. »

L’être maléfique prit un regard un peu nostalgique, jouant la carte de la personne qui se dévoile sur son rêve avorter, poussée par une force supérieur à rentrer dans le moule que la société à fabriqué pour elle. Il n’en était rien évidemment mais cela ne coutait pas grand-chose de le faire croire à cette fille. Attirer la compassion, sur soi, faire semblant de s’ouvrir pour mettre la victime en confiance. Rose connaissait toutes les ficelles de son métier.

« Non je suis entrée en même temps que cet affreux bruit donc j’ai regardé dans la direction de la scène. Je me suis dis que c’était bien dommage qu’on ne puisse vous écoutez. »

Là Sterling lui flasha un sourire colgate, toujours dans le but de la mettre en confiance. Ne pas douter du talent de cette demoiselle. De toute façon, il n’y avait pas trop de question à se poser, connaissant le gérant du pub depuis très longtemps, Rose savait qu’il n’aurait pas laissé la première midinette venu monter derrière le micro, juste pour son beau derrière. Cela fit s’insinuer un léger doute dans l’esprit de la démone, et si cette femme était déjà prise dans les filets de Stan, comme étant sa victime attitrée ? Une éventualité que l’architecte n’avait pas envisagé de prime abord mais qui était une possibilité à prendre en compte. Mais si c’était le cas, l’être maléfique se manifesterait bien assez tôt pour réclamer son bien.

« Et ça fait longtemps que vous bossez pour Stan ? »

Demanda la blonde pour relancer la conversation et porter toujours plus d’intérêt pour son interlocutrice. La magie de la conversation, c’était le cas de le dire ! Mais pour le coup son pouvoir ne lui servirait à rien, elle ne tuerait pas cette jeune femme tout de suite. Cela lui fit penser qu’elle n’avait pas demander son prénom, ce qui était une faute grave mais l’occasion de continuer la conversation et de lui paraître un peu stupide, histoire de noyer le poisson.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
I'm Donovan A. Clark

avatar


Messages : 90
Points RPG : 17
Date d'inscription : 21/05/2011
Age : 31
Localisation : Près d'une bouteille d'alcool sans doute
Emploi/loisirs du perso : Serveuse mais avant tout Chanteuse et musicienne (guitare)



Le Parchemin
Pouvoir(s):
Race: Sorcier
Disponibilité RP: OPEN

MessageSujet: Re: → Un jour elle chantera... ou pas ! [TERMINÉ]   Mar 6 Sep - 11:34

La chanteuse ne pouvait s'empêcher de détailler la demoiselle à côté d'elle. Bien sûr, elle se faisait discrète mais elle était intriguée. Elle ne pouvait s'empêcher qu'elle était là pour une raison en particulier et que celle-ci était toute autre que de venir l'écouter chanter. Enfin, Ann n'était pas franchement le genre à se poser des questions sur tout et sur n'importe quoi et encore moins sur les gens ; elle ne fait pas partie de ceux qui jugent et critiquent à tout bout de chant. Elle a sa curiosité mais ça s'arrête là.

Alors que sa voisine sirotait tranquillement son cocktail alcoolisé, Donovan descendit sa boisson fruitée d'une traite et elle posa le verre avec un peu plus de violence qu'elle l'aurait voulu. Une chose était sûre, ce n'était pas avec ça qu'elle attraperait mal au foie ! Et elle pourrait en boire autant qu'elle voudrait, ce ne serait pas ça non plus qui lui déboulonnerait le cerveau... Ça peut paraitre étrange à beaucoup de monde mais oui, Donovan aime se sentir ivre, elle aime cette sensation de transe qu'elle n'a jamais vécu autrement, l’enivrement la transporte et la submerge. Là ... sans tout ça, elle se sent limite plate. Mais il ne faut pas qu'elle y pense où elle va commencer à se sentir mal et elle va vouloir boire. Elle a pourtant promis de se tenir et d'être "correcte" sur scène. Donc ... pas d'alcool, pas de vague ! L'opération "Donovan est clean" avait commencé.

A la réponse de la blonde, elle fut à la fois surprise et dubitative. En fait, elle ne comprenait pas bien ce qu'elle voulait dire sur le fait de vouloir savoir ce qu'elle ferait le lendemain. Pour Ann, c'était pourtant clair : ce soir elle chantait et demain aussi ! Alors oui, cette scène là n'était pas celle dont elle rêvait mais elle ne perdait pas espoir et elle savait qu'un jour elle serait connue et reconnue pour son talent. Ses compositions feraient succès et les adolescents chanteraient ses titres à tue-tête.
Mais pour le moment, tout cela n'était que dans sa tête...

« Si vous auriez pu faire carrière, il est dommage de ne vous cantonner qu'à votre douche. Ça ne vous manque pas d'être entendue ? »

Donovan aimait ça elle, qu'on l'entende, qu'on l'écoute et qu'on l'applaudisse ensuite. Elle aimait aussi chanter pour elle-même bien sûr mais ça n'avait pas le même impact. Elle ne laissa pas son interlocutrice répondre de suite et ajouta rapidement :

« Si vous voulez, pour conjurer ça, je vous prête un bout de ma scène. Choisissez une chanson que vous connaissez et nous la chanterons ensemble pour que vous ressentiez l'ivresse de chanter en public. »

Si, comme elle en avait l'impression, la jeune femme avait l'amour de la musique en elle, elle accepterait de suite ; elle ne passerait pas à côté d'une occasion pareille. Elle verrait sous peu si elle avait raison ou non.
Entre deux phrases, elle recommanda le même cocktail de jus de fruit. Il était bon dans le fond ... juste un peu plat. Elle commença à le boire, bien décidé à n'en faire que deux gorgées quand elle se stoppa net. Elle écarquilla les yeux et reposa le verre soudainement.

« Ho la vache Drake ! Mais qu'est ce que tu as foutu avec mon cocktail ? » Elle fit une courte pause et examina le fond du verre. « Merde quoi, il y a une mouche dedans ! »

Elle vit alors le barman éclater de rire, tournant la tête vers ses potes. Elle arqua un sourcil, attendant son explication.

« Mais non ma belle, c'est juste un glaçon avec une mouche en plastique pour te faire une blague ! »

« Ha Ha Ha ! Je suis morte de rire là... »

Elle n'ajouta rien de plus, ça n'en valait pas la peine tant l'attitude était puérile et elle reporta son attention sur la demoiselle à ses côtés. Elle avait eu le temps d'entendre ses paroles avant de s'en prendre au barman. Elle s'excusa donc avant de la remercier et d'ajouter :

« Croyez-moi, avec ou sans micro, on m'entendra chanter... »

Ce n'était quand même pas un simple petit problème technique qui allait arrêter Donovan Clark ! Elle jeta d'ailleurs un nouveau regard vers l'ingénieur qui ... qui ... avait disparu de la scène, laissant les trois micros sur place ! Ben bien sûr ! C'était soir de fête ou quoi ?
Elle se reprit, tentant de garder son calme, après tout, il était peut-être juste parti aux toilettes, il n'y avait pas de quoi en faire un drame, il allait revenir.

Et la belle blonde lui posait une nouvelle question. Et dire qu'elle se trouvait curieuse, elle avait tout faux, il y avait pire qu'elle en fait. Elle sourit donc, reprenant une apparence de femme normale, saine d'esprit et qui ne s'énerve pas pour rien.

« Ça fait trois ans que je bosse pour Stan. Je suis arrivée peu de temps après l'ouverture du pub. Mais je ne vous ai jamais vu ici, vous le connaissez depuis longtemps ? »

Oui bon, elle aussi était curieuse ! Et alors ? C'était chacun son tour et à des degrés similaires donc il n'y avait pas de quoi s'alarmer.
Rapidement, la belle métisse ajouta :

« Au fait, moi c'est Donovan, et vous ? »

Elle n'aimait pas ne pas savoir à qui elle s'adressait même si un simple nom ne l'aiderait pas beaucoup. Mais c'était toujours ça de prit. Et puis, à défaut de l'avoir déjà vu trainer dans le coin, elle en aurait peut-être entendu parlé...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://charmedschaos-v2.forumpro.fr/

avatar


Messages : 638
Points RPG : 49
Date d'inscription : 01/06/2011
Age : 30



Le Parchemin
Pouvoir(s):
Race: Démon
Disponibilité RP: OPEN

MessageSujet: Re: → Un jour elle chantera... ou pas ! [TERMINÉ]   Jeu 8 Sep - 1:44

Sterling eut un rire amusé et désabusé quand la jeune femme lui demanda à son tour depuis combien de temps elle connaissait le démon Stan. Depuis avant ta naissance petite dinde, pensa-t-elle très fort mais se retint de dire à haute voix. Ce serait déplacer et la brunette n’avait pas encore réellement prouvé qu’elle n’était qu’une gamine au cerveau vide. D’accord elle se rêvait en star de la musique, voyant déjà les foules scander son nom en rythme avec le son. C’était bien drôle. Surtout quand elle avait essayé d’entrainer Rose dans son délire. Lorsque le bar serait refait pourquoi pas, l’ambiance s’y prêterait mais en l’état, pas question. La démone ne serait jamais assez ivre pour cela, et parce qu’il serait très mal venu de sa part de mettre la honte de sa vie à cette demoiselle qui commençait à peine sa carrière. Se faire écraser vocalement par une nouvelle venue qui en plus ne jouerait pas de façon très fair play. Non, Sterling aimait la torture pas l’humiliation.

« Moi c’est Sterling. »

Répondit-elle alors en pensant qu’il valait mieux se présenter que de se moquer. Un prénom ne l’engageait à rien et si jamais cette fillette parlait de cette entrevue à Stan il saurait qui était qui. Même si elle ne voyait pas bien pourquoi ils parleraient d’elle en son absence. Après une nouvelle gorgée de son cocktail, la blonde reprit.

« Non la scène ne me manque pas, ce n’est plus pareil qu’à l’époque, maintenant c’est trop industriel. Mais merci de la proposition c’est bien gentil. »

Trop gentil d’ailleurs, cela lui en donnerait presque de l’urticaire. L’architecte n’était pas très à l’aise à évoluer dans autant de bonté et de gentillesse, elle en avait la nausée. Où étaient donc passé tous les démons, les vrais, les brutes ?! Elle rêvait d’un endroit où il n’y aurait que ça, des êtres maléfiques à perte de vue, chacun se disputant un banal humain pour son diner, et puis il y aurait du sang partout et des cris, des pleurs, le rêve en somme. Mais il lui semblait que ces crétins de sorciers les décimaient les uns après les autres plutôt que l’inverse. Ce qui ne faciliterait pas la naissance de nouveau démons et leur propagation. L’anglaise se demanda un moment s’il n’y avait pas moyen pour eux de se reproduire comme les humains, mais non, cela se saurait depuis le temps ! On vivait dans une bien triste époque.

En parlant de la scène, la blonde s’autorisa un regard vers cette dernière et découvrit un pauvre garçon qui n’avait pas l’air plus malin que ces pieds, en train de s’acharner sur un micro et un peu plus en retrait à moitié caché par un rideau, on apercevait Stan qui invectivait le technicien, et il ne devait pas utiliser des mots très sympathiques vu son air aimable.

« En revanche j’ai hâte de vous entendre ! Si vous êtes là depuis aussi longtemps, c’est que vous devez avoir du talent, Stan ne se trompe jamais. »

La demoiselle s’étonna du nombre de conneries qu’elle débitait à la minute depuis qu’elle s’était assise à côté de Donovan pour prendre un verre et lui faire la conversation. Lécher les bottes ce n’était pas son truc en temps normal, et la belle savait que ce n’était pas l’alcool qui lui montait à la tête. Peut-être simplement l’envie d’arracher cette jolie tête du reste du corps et d’exposer les cordes vocales au soleil sur son sèche linge. Voilà qui ferait un superbe tableau. Les peintres et les photographes d’ailleurs, ne pensaient jamais assez au gore dans leurs œuvres, les quelques rares qui l’intégraient dans leur art étaient des démons, à tous les coups ! Mais le problème était que Sterling n’avait pas la moindre intention d’écouter cette fille chanter la plus petite note soit-elle.

Rose remarqua aussi que du coup elle n’avait jamais répondu à la question sur la durée de son amitié avec le propriétaire du bar. Elle s’en fichait un peu mais en ramenant l’homme dans la conversation, on pourrait la lui reposer. Mais que répondre qui puisse être crédible et pas trop faux tout de même. Mentir oui mais pas trop, il ne faut jamais abuser des bonnes choses ! Même lorsque c’est des plus tentants ! Mieux valait s’en tenir à des banalités et éviter de trop ouvrir sa bouche, ce qui ne serait pas évident pour une pipelette comme Sterling mais ce n’était pas sa faute. Elle était née à une époque où avoir de la conversation était la seule qualité d’une femme et ce n’était pas pour rien qu’elle était la reine des salons, que ce soit à Londres ou même à Paris quelques décennies plus tard. Elle reprit donc une gorgée d’alcool pour s’empêcher de parler plus que cela et parce que dans une conversation il fallait aussi que l’autre puisse en placer une. S’il y avait un dieu il rebrancherait le micro pile à ce moment là et Donovan pourrait retrouver sa scène et ennuyer tout le monde avec sa stupide musique. Enfin Rose disait cela par pure méchanceté car elle ne connaissait pas la voix de son interlocutrice ni ses compositions ou ces reprises, pour être en réelle mesure de juger.

Bon sang il fallait véritablement qu’il se passe quelque chose maintenant où elle serait à la limiter de se mutiler pour mettre un peu d’action dans ce bouiboui. Elle ne pouvait pas se permettre de tuer comme ça le premier venu, Stan lui en voudrait de salir, et puis ce qu’elle voulait c’était s’en prendre à la chanteur, l’entendre pousser la chansonnette, juste un type de mélodie particulier, celui de la souffrance.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
I'm Donovan A. Clark

avatar


Messages : 90
Points RPG : 17
Date d'inscription : 21/05/2011
Age : 31
Localisation : Près d'une bouteille d'alcool sans doute
Emploi/loisirs du perso : Serveuse mais avant tout Chanteuse et musicienne (guitare)



Le Parchemin
Pouvoir(s):
Race: Sorcier
Disponibilité RP: OPEN

MessageSujet: Re: → Un jour elle chantera... ou pas ! [TERMINÉ]   Sam 8 Oct - 8:05

En attendant les réponses a ses questions, Donovan en profita pour détailler sa voisine de bar un peu sous toutes les coutures. Elle était décidément vêtue bien trop classe pour le lieu ; elle irait surement trop loin en disant clairement qu'elle n'avait pas sa place ici mais elle le pensait pourtant. Même quand elle parlait, Donovan avait envie de la secouer un peu. Non pas qu'elle soit spécialement molle mais elle était en total décalage avec le lieu et par la même occasion, avec Ann qui n'aimait pas trop ça car pour elle, la conversation serait vite une source qui se tarie vu que les gens comme Sterling - puisqu'elle daigna se présenter tout de même - ne l'intéressait pas du tout. Autant le dire, elle les trouvait parfaitement futiles et inintéressants, pas dignes de son attention. Quand on se préoccupe a ce point de son apparence, c'est pour cacher une autre tare en général...

Quand la blonde annonça que la musique était devenue trop industrielle, Donovan eut du mal à comprendre de quoi elle voulait parler. Enfin ... c'était surtout la référence à une autre époque qui l'avait fait tiquer car la jeune femme avait toujours connu la musique ainsi. Oui elle était commerciale et c'était peut-être ça qui l'empêchait d'atteindre son but mais il ne fallait pas exagérer tout de même ! Depuis toujours Donovan voit les gens dans la rue avec un casque sur les oreilles. Alors ça a beau être industriel, ça plait toujours autant. Bien sûr, elle ne sait pas quel style de musique ces gens écoutent mais qu'importe ? Il y en a pour tous les goûts, n'est-ce-pas ?

« De rien ! » se contenta de répondre Donovan à Sterling qui repoussait sa proposition poliment. Après, elle n'avait pas réellement proposé ça par envie mais plus par politesse. Pourquoi la blonde en aurait-elle parler si ce n'était pas pour que Donovan lui propose ? Enfin, la logique ne semblait pas être le for de la demoiselle car dans ce cas, pourquoi refuser ?! Enfin, la belle ne chercherait pas plus loin, elle n'était pas là pour réfléchir après tout.

La blondinette disait avoir hâte d'entendre Ann chanter. Elle ne savait pas trop si elle était sincère ou non. Elles avaient l'air tellement différentes toutes les deux et sans aucun point commun que le doute était légitime d'après la chanteuse. Elle lui sourit, la regardant dans les yeux, tentant d'y déceler quelque chose mais Sterling semblait totalement dépourvue de la moindre émotion réelle. C'était assez troublant et perturbant d'ailleurs ; un peu comme si elle n'était pas vraiment humaine mais ça, Donovan savait bien que c'était impossible.

« J'espère bien que Stan ne se trompe pas sinon, cela fait bien des années qu'il perd son temps ! Et de même pour le futur vu que je suis encore prévue sur son calendrier pour un petit moment... »

Il n'y avait rien de condescendant ou quoi que ce soit du genre dans les paroles de la jeune femme. Sterling avait clairement l'air de douter d'elle mais Ann était prête à lui montrer qu'elle avait tord. Le technicien en revanche n'avait pas l'air disposé même si Stan avait un regard dur posé sur lui. Il fallait qu'il fasse vite, les clients finiraient par se lasser même si de la musique tournait en fond sonore ; ils ne venaient pas pour entendre la même chose que partout !
Tournant le dos à la blonde pour pouvoir regarder la scène, Donovan se concentra sur les fesses de l'ingénieur du son - enfin ... "ingénieur" devait être un bien grand mot pour le désigner ! - et utilisa sa télékinésie pour le titiller un peu. Avec un peu de chance, il prendrait peur et s'activerait pour terminer la tâche qui lui avait été donnée.

« En tout cas, s'il ne s'est pas trompé avec moi, il s'est assurément trompé avec lui ! » dit-elle en donnant un coup de tête vers le technicien. Elle sourit en même temps, indiquant le ton de la plaisanterie. Elle espérait d'ailleurs que ce ton ne trahirait pas trop l'énervement qui naissait de plus en plus en elle.

Cela dit, bien que calme, la sorcière n'aimait pas qu'on se moque d'elle et là, s'en était trop. Gardant un air détaché, elle dit simplement : « Excusez-moi. » avant de se diriger vers la scène d'un pas décidé.
Visiblement, ils ne se rendaient pas compte que si elle avait bu ce soir-là, elle aurait déjà péter un câble depuis longtemps. Donc, ce n'était pas parce qu'elle était sobre qu'il fallait se jouer d'elle.
Arrivée devant la scène et l'homme avec les trois micros, elle demanda :

« Dis voir, tu comptes t'activer un jour pour que je puisse chanter ou tu veux que je t'amène de la laine et des aiguilles pour faire un tricot sur ma chaise de scène ?! »

Oui, c'était assez mesquin comme remarque mais quand elle en a marre, ce n'est pas à moitié ... Et ce soir, elle ne faisait pas le service, elle n'était là que pour chanter ; ne pas le faire, c'était comme l'emprisonner.

« Ha je suis désolé Ann mais il y a un faux contact dans ton micro. »

Elle lui lança un regard plus méprisant qu'elle ne l'aurait voulu et répondit un peu sèchement :

« Sans blague ! Et les deux autres que tu as sous la main, c'est pour faire joli donc ? »

Il baissa la tête, visiblement mal à l'aise.

« Non non mais c'est que ... la qualité de ta musique sera moins bonne avec l'un d'eux, on n'a pas eu le temps de les tester sur les balances et j'ai peur qu'il y ait du larsen ! »

« Ça ne pourra pas être pire que le premier micro ! Alors mets-en un de ces deux-là et ça fera l'affaire ! J'en ai marre de me tourner les pouces au bar moi. »

Surtout sans pouvoir boire ! C'était vrai quoi... Si au moins elle était au bar avec des amis à elle et un bon cocktail, ça passerait mais c'était bien loin d'être le cas. Et autant qu'elle puisse en juger, elle ne ferait pas de cette blonde l'une de ses amies ! Bien trop perfectionnée pour elle...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://charmedschaos-v2.forumpro.fr/

avatar


Messages : 638
Points RPG : 49
Date d'inscription : 01/06/2011
Age : 30



Le Parchemin
Pouvoir(s):
Race: Démon
Disponibilité RP: OPEN

MessageSujet: Re: → Un jour elle chantera... ou pas ! [TERMINÉ]   Mar 11 Oct - 5:52

Sterling afficha un sourire aimable et sympathique alors qu’elle n’écoutait absolument pas la réponse que pouvait lui faire son interlocutrice à propos de Stan et de son intuition de génie. D’ailleurs ce n’était pas toujours le cas, car s’il avait pu avoir une bonne oreille pour Donovan, il était clair que pour certains autres employés ce n’était pas le cas. En effet même si elle n’écoutait que distraitement, lorsque l’on disait du mal, Rose était toute ouïe et elle devait bien avouer que non le technicien qui s’acharnait sur le micro ne devait pas faire partie du bon lot. Aucun doute qu’il se ferait poignarder le même nombre de minutes qu’il était en train de faire perdre à la chanteuse. Si le démon qui tenait le club savait aussi bien s’entourer c’était aussi parce qu’il ne gardait pas les boulets bien longtemps, et que lorsqu’il s’en débarrassait ce n’était pas à moitié. Mais du coup l’anglaise avait bien envie de mettre son grain de sel là-dedans.

Soudainement la chanteuse s’excusa et se rua sur la scène, probablement pour passer ses nerfs sur quelqu’un, ce qui pouvait paraître normal, une chanteuse sans micro c’était un peu un écrivain sans sa plume, un boulanger sans farine ou bien un moine sans église. Rose la regarda s’éloigner puis elle s’enfila son verre d’un coup sec et le reposa violemment sur le comptoir. Elle se leva tout aussi rapidement et fila vers l’endroit ou se tenait son ami. D’abord la démone avait eu l’intention de lui dire au revoir, et de l’informer sur sa prochaine venue pour l’extension du club mais en s’approchant, la blonde avait perçu les éclats de voix et la façon dans son interlocutrice passée venait de s’adresser au pauvre gamin sur la scène. Elle avait finalement plus de potentiel que ce que Sterling avait envisagé au début mais cela lui donnait encore plus envie de lui jouer un mauvais tour. Stan fut le premier à prendre la parole.

« Tu t’en vas déjà ? »

Fit-il assez surpris de la voir peut-être aussi venir jusque dans l’envers du décor. Rose lui fit son sourire malicieux et garda son regard sur la scène pour que le démon comprenne tout de suite ce qu’il l’intéressait.

« Non, je voudrais embêter un peu ta chanteuse d’abord. »

Il éclata de rire, couvrant presque les bruits de la dispute qui avait lieu un peu plus loin. C’était un bon signe pour la blonde qui vit cela presque comme une autorisation. Il lui suffit ensuite de plonger son regard dans celui de son complice pour comprendre qu’elle pouvait se lancer dans son plan diabolique, Rose allait s’éloigner quand la voix de l’être maléfique lui parvint.

« Mais si jamais elle me demande de l’aide je te l’envoi et tu n’aura pas le droit de refuser. »

L’architecte hocha la tête peu convaincu que la jeune femme puisse vouloir de son aide de toute façon, mais elle accepta tout de même car c’était de bonne guerre après tout, et elle savait que si Stan venait un jour à son cabinet il prendrait sa revanche en traumatisant un de ses assistants ou une secrétaire. Sautillant presque jusqu’à l’endroit où se trouvaient tous les fils qui partaient vers la scène, l’anglais se frotta le bout des doigts, faisait surgir de tous petits éclairs. Les gens ignoraient un peu trop souvent que l’électrokinésie ne servait par qu’à envoyer du courant dans un corps humain pour le faire griller de l’intérieur. On pouvait aussi s’en servir pour faire joujou avec l’électricité des maisons et autres endroits équipés de la sorte. Doucement, elle s’accroupi et prit les câbles à pleines mains. D’une simple pression, elle provoqua un court-circuit qui mit à mal tout le système. Ce ne serait pas ce soir que Donovan pousserait la chansonnette ou alors a capela !

Sans aller jusqu’à se nommer génie du mal, Sterling était assez fière de son petit stratagème. Ce n’était pas grand-chose mais cela casserait bien les pieds de la brunette et puis cela lui faciliterait peut-être le futur, quand elle devrait la tuer. Parce que c’était tout de même son but ultime, il ne fallait pas l’oublier.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
I'm Donovan A. Clark

avatar


Messages : 90
Points RPG : 17
Date d'inscription : 21/05/2011
Age : 31
Localisation : Près d'une bouteille d'alcool sans doute
Emploi/loisirs du perso : Serveuse mais avant tout Chanteuse et musicienne (guitare)



Le Parchemin
Pouvoir(s):
Race: Sorcier
Disponibilité RP: OPEN

MessageSujet: Re: → Un jour elle chantera... ou pas ! [TERMINÉ]   Mar 1 Nov - 10:56

Donovan continuait d'écouter les plaintes du technicien qui était donc clairement un bon à rien. Elle était prête à lui dire à présent qu'elle allait s'occuper de tout elle-même. Non, elle n'était pas un génie de la technique et de l'électronique mais d'après elle, brancher un micro ne devait pas être le plus difficile... Si le son n'était pas parfait, ce n'était pas grave, au moins on l'entendrait !
Elle baissa la tête, poussant un profond soupire et s'apprêtant donc à en rajouter une couche quand soudain, tout plan tomba à l'eau puisque tout l'espace scénique fut plongé dans le noir et le silence... Même la petite musique d'ambiance qui avait été mise pour faire patienter les clients s'était tut et on n'entendait plus que le bourdonnement des conversations autour des tables. Écarquillant les yeux, la belle fusilla le technicien du regard. Si seulement elle savait que, pour cette fois, il n'y était pour rien. Mais malheureusement elle l'ignorait !

« Alors là, c'est le bouquet ! » grinça-t-elle avant de tourner le dos à la scène, se prenant la tête dans les mains.

C'en était trop pour elle, elle n'avait pas mérité que le sort s'acharne ainsi sur elle. Après tout, elle ne voulait que chanter et rien d'autre et plus ça allait plus elle avait le sentiment d'une manipulation contre elle. Parano ? Donovan ? Peut-être un peu ! Surtout quand elle n'était pas sous l'emprise de l'alcool. On fait bien trop attention à ce qu'il y a autour de soi dans ces cas-là et ça, ce n'était pas bon pour elle. Elle n'aimait donc pas du tout ce qui était en train de se passer.

Se dirigeant vers Stan qu'elle venait d'apercevoir au coin du rideau, la belle commença par se retenir puis elle annonça :

« Cette soirée est juste une ... catastrophe ! »

Elle ne dit rien de plus, retenant au fond d'elle-même tout ce qu'elle aurait eu envie de dire. Elle avait beau maudire cette soirée, elle tenait à son emploi. Et elle savait bien que retrouver un endroit où on l'engage en tant que chanteuse ne serait pas aussi aisé. Elle ne doutait pas de son talent mais elle connaissait les dures lois de cet univers.

Ann retourna aux devants de la scène. Elle ne savait que faire. Elle ne savait même pas si quelqu'un s'occupait de réparer cette coupure mais une chose était sûre, l'ingénieur du son avait profité qu'elle ait le dos tourné pour quitter l'espace scénique. Totalement dépitée pour le moment, la belle chanteuse se dirigea vers le bar où n'était plus ladite Sterling. Elle ne savait pas où elle était partie mais elle avait fait bien vite à déguerpir ! Enfin ... peut-être réapparaîtrait-elle plus tard. Cela dit ... ça ne l'intéressait en fait pas plus que ça vu ce qu'elle pensait de cette femme !

Appelant Drake, elle commanda :

« Sert moi un shooter TGV s'il te plait ! »

Il la regarda avec un air dubitatif avant de répondre :

« Tu n'es pas censée ne pas boire toi ce soir ? »

« Et je suis aussi censée chanter... Comme quoi, on est censé faire beaucoup de chose dans la vie hein ! »

Le ton était clairement sarcastique. Elle estimait que Drake était bien mal placé pour lui faire la moindre réflexion et si elle aurait pu en dire bien plus à son encontre, elle s'arrêta là, préférant rester un minimum correcte.
Alors qu'elle avalait son premier shooter de la soirée, elle sentait un regard pesant sur elle. Elle ne se retourna pas, préférant ne pas prendre le risque de croiser l'éventuel regard de son patron même si elle n'était absolument pas certaine que c'était lui qui la regardait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://charmedschaos-v2.forumpro.fr/

avatar


Messages : 638
Points RPG : 49
Date d'inscription : 01/06/2011
Age : 30



Le Parchemin
Pouvoir(s):
Race: Démon
Disponibilité RP: OPEN

MessageSujet: Re: → Un jour elle chantera... ou pas ! [TERMINÉ]   Mer 9 Nov - 6:20

Voir sa victime se prendre la tête dans les mains fut un véritable délice pour Sterling qui observait toujours la scène depuis sa place à côté de tous les câbles, cela lui paraissait presque invraisemblable que personne ne pense à regarder dans cette direction, mais puisque c’était le pauvre technicien qui accusait le coup, on ne pensait pas aux autres options ! Et tant mieux pour elle en fin de compte. Satisfaite elle se frotta les mains comme pour retirer de la poussière ou pour montrer son contentement à l’égard du travail accompli. D’accord pour cela elle serait obligée de faire une bonne grosse réduction à Stan pour les travaux sur le bar mais au final cela ne la regardait pas elle spécialement, l’entreprise qui l’engageait gagnerait moins d’argent mais son salaire ne bougerait pas d’un pouce. Et il lui suffirait de trouver un humain à offrir au démon et l’affaire serait réglée !

Ce fut donc avec un grand sourire que l’anglaise décida de retrouver sa place au comptoir où elle avait vu la jeune femme brune se diriger après que son concert fut accidentellement avorté. Il faudrait lui dire une petite parole réconfortante tout de même, histoire d’avoir l’air un peu gentille. Mine de rien et n’accordant pas tout de suite de l’attention à la soi-disant chanteuse, Rose reprit sa place sur le tabouret et commanda un second verre pour lequel elle laisserait un pouvoir cette fois. Stan ne lui avait après tout proposé qu’une seule boisson à ses frais. Il ne fallait pas en attendre plus d’un être démoniaque en même temps, Sterling n’était pas stupide et n’aurait pas fait mieux. La gentillesse et la politesse c’était bon pour ces crétins de mortels ! Tournant la tête, la démone prit un air surprit et s’exclama.

« Donovan, mais n’étiez-vous pas partie chanter ? »

Enfoncer le clou était une des spécialités de l’architecte, si besoin était de le préciser pour vos petits carnets. Le verre appeler shooter dans les mains de la brunette ne passa pas non plus inaperçu et la jeune femme su tout de suite qu’il y avait une piste à suivre. Quoi de mieux pour endormir la méfiance qu’un peu ou beaucoup d’alcool dans le sang. Une technique vieille comme le monde mais si efficace qu’elle en était indémodable. Il suffisait ensuite de se montrer un tant soi peu attention, tendre un petit mouchoir et c’était dans la poche. Mais bien que Sterling su qu’elle voulait tuer cette demoiselle, le faire ce soir risquait de ne pas être facile ou très diplomatique. Elle rapportait de l’argent à Stan et ce dernier ne serait surement pas d’accord pour qu’on la lui supprime. Bon il suffisait alors de lui faire mal sans la priver de ses cordes vocales et sans l’immobiliser trop longtemps à l’hôpital. Mais cette dernière notion était assez subjective. Tant pis, la blonde improviserait, elle était assez bonne à ce jeu, des années de pratiques le démontraient parfaitement. Sans grande attention, Sterling écouta ce que lui répondit la chanteuse puis elle ajouta.

« Laissez-moi vous offrir un autre verre. »

Sans aucun tact cette fois-ci, Rose interpella le barman en claquant des doigts et en lui ordonnant de prendre la commande de Donovan. Ils devaient se connaître vu le regard qu’il lui jeta mais ce n’était pas son problème à elle, en tant que cliente, ce grand dadais n’était pas en position de négocier quoi que ce soit. Tout ce qui était de la race des serveurs avait une telle tendance à juger et à se croire maître du destin des buveurs que s’en était presque indécent, ils n’étaient que des humains après tout ! Même pas des sorciers ou des vampires, juste de pauvres sans pouvoir qui pourriraient un jour dans une tombe.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
I'm Donovan A. Clark

avatar


Messages : 90
Points RPG : 17
Date d'inscription : 21/05/2011
Age : 31
Localisation : Près d'une bouteille d'alcool sans doute
Emploi/loisirs du perso : Serveuse mais avant tout Chanteuse et musicienne (guitare)



Le Parchemin
Pouvoir(s):
Race: Sorcier
Disponibilité RP: OPEN

MessageSujet: Re: → Un jour elle chantera... ou pas ! [TERMINÉ]   Jeu 22 Déc - 7:22

Donovan resta un petit moment à tourner et retourner le verre entre ses doigts, réfléchissant à ce qu'elle allait faire ... Clairement, elle n'avait pas envie de rester là si c'était pour ne pas chanter mais elle savait que si elle partait, elle ne serait pas payé. Enfin ... serait-elle payée pour ne pas avoir fait ce pourquoi elle était là ? Telle était la question, elle verrait bien. En tout cas, elle n'avait aucune envie d'aller voir Stan pour lui demander si oui ou non elle pouvait s'envoler. Elle partirait sans doute ... l'air de rien et discrètement mais pas tout de suite. Il fallait encore faire preuve d'un peu de patience même si son quota de ce côté n'était pas loin d'être atteint.

Alors qu'elle se tâtait sur le fait de prendre ou non un autre verre, elle entendit des bruissements de vêtement près d'elle, preuve que quelqu'un venait de la rejoindre. Elle n'eut pas besoin de lever les yeux, elle reconnut le parfum de la jeune femme qui l'avait abandonnée un peu plus tôt ; il s'agissait de la fameuse blonde : Sterling ! Elle partie, la jeune femme se sentait bien... Pourquoi avait-il donc fallu qu'elle revienne ? Sans doute avait-elle décidé de pourrir la soirée de Ann encore plus qu'elle ne l'était déjà. D'ailleurs, les paroles qu'elle prononça allaient clairement dans ce sens.
Aussi lentement que possible, la belle aux yeux couleur océan tourna la tête vers la peste qui se tenait près d'elle. Son regard normalement si doux était devenu noir et il se planta sur Sterling ; elle avait les sourcils froncés et la colère se ressentait par tous les pores de sa peau. C'était mauvais signe quand elle commençait à se mettre en colère et encore plus si elle n'avait pas bu suffisamment !

Elle réfléchit un court instant, cherchant que et comment répondre à cette femme qu'elle n'aimerait certainement jamais.

« Bien sûr que si ! Ne me dites pas que vous ne m'avez pas entendue... »

Oui Sterling risquait de surenchérir en disant que vraisemblablement, Donovan ne chantait pas très fort ni très bien pour qu'elle ne s'en soit même pas rendue compte. Mais qu'importait ? Sa soirée était foutue, autant se donner une raison de taper sur quelqu'un ! Et taper sur elle ferait un bien fou à notre sorcière qui avait besoin d'un défouloir à présent... Et puis il fallait l'avouer, elle avait beau ne pas la connaitre, Ann se doutait que faire démarrer Sterling ne serait pas bien compliqué ; c'était comme donner de la confiture à un cochon, il s'en gave, il s'en gave et ça jusqu'à n'en plus pouvoir... et quand il n'en peut plus ... il explose ! La chanteuse attendait avec grande impatience le moment de l'explosion. Oui elle avait l'air vulnérable et l'air de celle qui se laisse marcher dessus mais il n'en était rien et la blondasse le saurait bien assez tôt.

Quand la blonde proposa un autre verre à Donovan, un sourire en coin se dessina sur son visage. Elle voulait la saouler ? Elle aurait bien du mal, l'état d'ébriété étant l'état naturel de la serveuse mais ça, elle n'en savait rien bien sûr ! Une carte de plus dans le jeu de Donovan.

« Offrez-donc ! J'ai besoin de boire pour oublier comme on dit ! »

Oui ou boire pour pouvoir attaquer, à chacun son point de vue hein. Ann connaissait le sien et c'était tout ce qui comptait.
Quand Drake rapporta le nouveau shooter, la sorcière le descendit aussi vite que le premier et le posa brusquement sur le comptoir. Elle ne voulait pas s'éterniser, surtout en si mauvaise compagnie, c'était décidé ! Elle se leva et regarda la blonde de haut en bas. Loin d'avoir peur d'elle et de sa langue de vipère, elle lui envoya au visage :

« Au déplaisir de vous revoir mademoiselle ! »

Ouuuuh comme elle y allait ! Il était à présent très clair qu'elle voulait se défouler plus que tout autre chose et peu importe le prix à payer pour ça...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://charmedschaos-v2.forumpro.fr/

avatar


Messages : 638
Points RPG : 49
Date d'inscription : 01/06/2011
Age : 30



Le Parchemin
Pouvoir(s):
Race: Démon
Disponibilité RP: OPEN

MessageSujet: Re: → Un jour elle chantera... ou pas ! [TERMINÉ]   Ven 30 Déc - 22:53

Sterling ne s’était certes pas attendu à voir la chanteuse réagir au quart de tour mais cela avait un côté assez amusant finalement. Mais il faudrait tout de même que cette petite change de ton et baisse les yeux si elle ne voulait pas finir au fond d’une benne en mille morceaux. Le patron du bar ne serait pas très content mais Rose n’avait jamais laissé personne l’humilier et cela ne commencerait pas ce soir. Et cette gamine s’en rendrait assez vite compte. La blonde paya la consommation qui n’eut même pas le temps de prendre un peu l’air avant de finir dans le gosier de Donovan. Clairement l’alcool la connaissait bien puisqu’elle ne broncha même pas d’un pouce quand l’alcool lui brula la gorge. Car tous les humains avaient ce petit visage, cette petite mimique qui marque le passage de la boisson à un endroit précis de l’œsophage. Une information précieuse à garder sous le coude, se dit l’anglaise en notant mentalement ce détail.

Sans se départir de son sourire hypocrite, l’architecte allait répondre quand soudain son interlocutrice se leva et la dévisagea de façon plus qu’impolie. Comme si elle savait que les intentions de la démone à son égard ne sentaient pas la rose, pour grossir un peu le trait. D’accord, la brunette avait raison mais ce n’était pas une raison pour la regarder ainsi et lui faire comprendre par la suite que cette rencontre n’avait pas été un plaisir. Se fut la goutte d’eau qui fit déborder le vase. Sterling ne pouvait pas se laisser insulter de la sorte et tant pis pour son amitié avec Stan. Elle ne tuerait pas Donovan mais cette pimbêche devait payer pour son insolence, en échange, Rose offrirait quelque victime à son ami démoniaque ainsi qu’un très joli pourcentage sur les travaux de son bar. Alors les lèvres de l’anglaise s’étirèrent en un rictus malsain et elle se leva pour attraper le poignet de son vis-à-vis. L’air du prédateur sur ses traits était immanquable. Lui choppant le bras elle la ramena vers elle et la blonde lui murmura à l’oreille.

« Tu n’as même pas idée… »

Confirmant ainsi que leur prochaine rencontre ne serait pas une partie de plaisir pour la chanteuse puis dosant son pouvoir, Rose lui envoya une décharge suffisante pour l’envoyer faire un petit tour dans les limbes. Avec l’odeur de l’alcool on penserait que c’était un malaise en rapport ou au pire cela pourrait avoir un rapport avec le stress. L’être maléfique tenait toujours le poignet de sa victime alors que celle-ci s’écroula comme le poids mort qu’elle était. Les humains étaient des créatures si faible, s’en était presque décevant mais il ne fallait pas non plus cracher dans la soupe, si c’était plus dur, aucun démon ne se donnerait la peine de les tuer. Ne faisant rien pour retenir la chute, Sterling se contenta de regarder et quand Donovan toucha terre elle hurla.

« Ho mon dieu vite de l’aide !! »

Donner l’image d’une gentille fille pouvait paraître désuet mais cela pouvait se révéler très sympathique pour la suite. Il serait facile de trouver des gens témoignant d’un mauvais caractère pour l’employée du bar ou de son comportement agressif, alors qu’à l’inverse, tôt le monde se souviendrait de Sterling comme d’une fille souriante à l’air aimable et somme toute pleine de bonne volonté. Tout le contraire de sa véritable personnalité finalement. Il fallait toujours prévoir des coups d’avance dans ce type de jeu, car dans plusieurs mois quand on retrouverait le corps sans vie de Donovan sur un pavé gluant, on ne viendrait alors pas soupçonner l’architecte dans défaut qu’était Rose. Mais pour le moment il fallait s’occuper du mouvement de foule qui encerclait les deux jeunes femmes, quelqu’un criait qu’il lui fallait de l’air, un autre cherchait un médecin et encore une femme au loin se disait infirmière. Que les mortels pouvaient être bêtes, se dit la blonde en s’écartant sensiblement pour ne pas se retrouver dans la cocue ou trop près de sa victime quand cette dernière reprendrait connaissance. Histoire de ne pas faire un lien direct de cause à effet.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
I'm Donovan A. Clark

avatar


Messages : 90
Points RPG : 17
Date d'inscription : 21/05/2011
Age : 31
Localisation : Près d'une bouteille d'alcool sans doute
Emploi/loisirs du perso : Serveuse mais avant tout Chanteuse et musicienne (guitare)



Le Parchemin
Pouvoir(s):
Race: Sorcier
Disponibilité RP: OPEN

MessageSujet: Re: → Un jour elle chantera... ou pas ! [TERMINÉ]   Sam 7 Jan - 8:12

L'air sur le visage de la peste n'avait pas plu à Ann et encore moins les mots qu'elle prononça. La belle s'apprêtait donc à riposter mais c'était sans compter sur la fourberie de la blonde... En effet, celle-ci fit quelque chose dont seul un sorcier peut se rendre compte car Donovan ne serait pas tombée raide sans une bonne raison et elle a bien senti le petit coup de jus la traverser ; il fut juste trop puissant pour lui laisser le temps de réagir et elle perdit connaissance.

Clairement, elle n'aimait pas ça mais dans son état, elle ne pouvait rien faire. Elle ne sut même pas combien de temps elle resta dans les vapes mais quand elle rouvrit les yeux, il y avait du monde autour d'elle et une femme juste au dessus de sa tête. Elle se redressa rapidement et regarda les gens qui l'entouraient.

« Doucement voyons ! » lui dit la femme qui se tenait juste au dessus d'elle voilà une minute. « Vous pourriez vous évanouir à nouveau ! »

« J'en doute voyez-vous ! »
se contenta de répondre notre brunette au caractère bien trempé.

Elle cherchait Sterling du regard mais ... plus rien, la blonde avait déserté le bar, profitant de l'absence de Donovan. C'était d'une lâcheté sans nom... Attaquer et ne même pas laisser le temps à l'autre de réagir ! C'était très bas. Elle était sans doute démoniaque pour agir de la sorte. Qui d'autre ferait ça ?

« Je pense que vous devriez aller à l'hôpital ! Vous ... vous n'avez pas l'air bien, vous me semblez ailleurs. »

Ann regarda la femme et lui fit un sourire léger, elle posa une main sur son épaule avant de répondre :

« Écoutez, vous avez été très gentille mais ça va aller maintenant. C'est un simple petit malaise dû à la ... chaleur du lieu, ça m'arrive parfois. »

Oui, c'était un peu ridicule comme excuse mais rien d'autre ne lui était venu à l'esprit et puis, c'était vrai qu'il faisait chaud dans le Why Not ! Par contre, l'idée que cette femme lui ait peut-être fait du bouche à bouche la répugnait et c'était aussi pour cela qu'elle préférait qu'elle se tienne le plus loin possible d'elle. Il était donc temps pour la belle de quitter le pub qui l'employait. Tant pis pour Stan, de toute façon, il n'y avait plus rien à faire, le circuit avait sauté. Elle espérait juste que tout rentrerait dans l'ordre pour la fois suivante.
Que tout ce cirque ne recommence plus par pitié !

Maintenant qu'elle était dehors et qu'elle pouvait prendre un peu l'air, Donovan s'alluma une cigarette et s'adossa à un mur non loin du pub. Elle repensait à toute cette soirée... Si jamais elle recroisait un jour cette Sterling, elle le paierait et ... elle le paierait très cher ! Ann n'est pas le genre violente mais elle n'aime pas du tout qu'on se moque et qu'on se joue d'elle. Or, c'était clairement ce qui s'était passé à cette soirée et vu que visiblement, la jeune femme avait des dons, la chanteuse n'aurait pas à se priver pour attaquer, elle pourrait user de toutes les ruses dont elle disposait en elle.
Finalement ... vivement ce moment !

→ « RP Terminé »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://charmedschaos-v2.forumpro.fr/
I'm Contenu sponsorisé ◄







MessageSujet: Re: → Un jour elle chantera... ou pas ! [TERMINÉ]   

Revenir en haut Aller en bas
 

→ Un jour elle chantera... ou pas ! [TERMINÉ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Alliance ::  :: Los Angeles, Centre de la Cité des Anges ▬ :: Silverlake ▬ :: Pub le "Why Not" ▬-
Sauter vers: